TV

TPMP : Enora Malagré bientôt mariée ? (vidéo)

TPMP : Enora Malagré bientôt mariée ? (vidéo)

Enora Malagré est en couple depuis plusieurs mois avec Doumé, un riche Corse propriétaire d'hôtels. Si la chroniqueuse de TPMP ne parle pas beaucoup de sa relation, elle a lâché une phrase en plateau lundi soir qui laisse penser qu'un mariage serait dans les tuyaux. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Enora Malagré file le parfait amour avec son compagnon corse Doumé. Les deux amants s'étaient mis en couple alors que le propriétaire d'hôtels sur l'Île de Beauté était en instance de divorce. La chroniqueuse de TPMP a d'abord gardé le silence autour de cette relation pour se protéger de la presse people, mais avait été prise en photos à la plage avec son amoureux. Depuis, elle a officialisé leur relation sur les réseaux sociaux, avec notamment une belle déclaration d'amour sur Instagram. Et visiblement leur idylle avance plutôt bien. Alors que les chroniqueurs de Cyril Hanouna débattaient sur la nouvelle émission d'M6 consacrée aux robes de mariée, la belle blonde a lâché une petite révélation sur le futur de sa relation. Elle a d'abord révélé qu'elle était "la princesse j'attends mon prince charmant je veux me marier". Ce sur quoi Cyril Hanouna n'a pas manqué de réagir en lui demandant ce qu'il en était de Doumé.

"Lui évidemment il aura pas trop de tissu à acheter"

La chroniqueuse a répondu en souriant "ça avance", laissant supposer que le mariage était dans les tuyaux ! Son sourire ne trompe personne, Enora Malagré semble très heureuse et très amoureuse de son beau Corse. L'animateur n'a évidemment pas manqué l'occasion de tacler sa chroniqueuse : "Lui évidemment il aura pas trop de tissu à acheter" a-t-il lancé en référence à la petite taille de la blonde, soutenu dans sa blague par Matthieu Delormeau. Si une annonce de mariage ne devrait pas tomber tout de suite, l'idée est visiblement bien ancrée dans l'esprit d'Enora Malagré. Et on sait déjà que le vol pour la lune de miel devrait être très chaud.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people