TV

TPMP - Cyril Hanouna : Yann Moix, "c'est un bonbon"

TPMP - Cyril Hanouna : Yann Moix, "c'est un bonbon"

Samedi soir, Yann Moix s’en est pris à Cyril Hanouna en le traitant de "ministre de l’inculture" dans On n’est pas couché. Ce lundi, l’animateur de Touche pas à mon poste et ses chroniqueurs ont réagi.

Entre Yann Moix et l’équipe de Touche pas à mon poste, ce n’est franchement pas l’amour fou. Lundi dernier déjà, Enora Malagré, entre autres, s’en était prise au nouveau chroniqueur d’On n’est pas couché sur le plateau de Cyril Hanouna : "Ce qu’il fait est indigeste. Il met en scène sa propre faconde et ça devient vraiment insupportable. Il s’est fait bouffer à la fois par Michel Onfray et par Nekfeu. Il a attaqué ce pauvre petit rappeur en se mettant en scène, en s’écoutant parler. Ce monsieur est là pour se faire briller et non pas pour faire avancer les débats" avait lâché la chroniqueuse avant d’en remettre une couche : "C’est de la masturbation intellectuelle. Le mec s’écoute faire des phrases qui sont belles à son oreille".

"Vous êtes le ministre de la culture populaire"

Mais l’histoire ne s’est pas arrêtée là. Ce week-end dans On n’est pas couché, l’écrivain a répondu en comparant Cyril Hanouna au "ministre de l’inculture". Ce qui forcément a eu don de faire parler ce lundi sur le plateau de Touche pas à mon poste. Cyril Hanouna a d’ailleurs confié avoir eu Yann Moix au téléphone : "Il peut être très véhément mais quand je l’ai au téléphone c’est un bonbon. Il m’a même envoyé un texto très gentil après donc je pense que c’est du spectacle. D’ailleurs il m’a dit : ‘Cyril, je croyais que c’était une farce télévisuelle qu’on faisait tous les deux". Son de cloche en revanche bien différent du côté de Gilles Verdez. Le chroniqueur n’a pas du tout apprécié l’attaque de l’écrivain : "Il peut s’attaquer à moi mais pas à vous" a-t-il expliqué à Cyril Hanouna, "Quand on s’attaque à vous, on s’attaque aux millions de gens qui vous regardent et qui vous écoutent. Je sais qu’il méprise les gens qui vous regardent parce que lui dans son monde de privilégiés il ne côtoie pas les gens". Avant de conclure par un joli : "Vous n’êtes pas le ministre de l’inculture, vous êtes le ministre de la culture populaire". Sûrement pas le dernier épisode de la guéguerre entre Yann Moix et TPMP.

Réagissez à l'actu people