TV

TPMP : Cyril Hanouna offre son salaire et celui des chroniqueurs à la charité (vidéo)

TPMP : Cyril Hanouna offre son salaire et celui des chroniqueurs à la charité (vidéo)

Jeudi soir dans le before de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs se sont frottés au défi du "bottle flip". Ayant gagné le concours, l'animateur a décidé d'offrir son salaire et celui de ses chroniqueurs à une association pour que les enfants partent en vacances. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Cyril Hanouna a fait un très beau geste jeudi soir dans Touche pas à mon poste. Les chroniqueurs se frottaient à un nouveau défi : le "bottle flip", déjà essayé par Emmanuel Macron sur Snapchat. Le principe est de lancer une bouteille en la faisant tourner en l'air et tenter de la faire retomber à la verticale. Si Valérie Benaïm et Matthieu Delormeau ont réussi, c'est surtout la tentative de Cyril Hanouna qui a intéressé tout le monde. L'animateur a lui aussi réussi son "bottle flip", et a alors fait une drôle de promesse. Alors que les chroniqueurs jouaient pour voler le salaire du soir de leurs concurrents et que Cyril Hanouna jouait pour un téléspectateur, l'animateur a changé d'avis.

Les salaires des chroniqueurs pour envoyer des enfants en vacances

"Ce que je propose sans rigoler et je le dis franchement (...) puisque j'ai gagné je propose qu'on prenne tous les salaires et qu'on les offre à une association" a lancé Cyril Hanouna à ses chroniqueurs. "Pour envoyer des enfants en vacances parce que c'est bientôt les vacances on va prendre le salaire de tout le monde aujourd'hui même le mien". La seule qui n'aura pas à donner son salaire, c'est Catherine Laborde. L'ancienne miss météo de TF1 faisait ses grands débuts en tant que chroniqueuse de Touche pas à mon poste ce jeudi. Une première qui a bien failli se faire gratuitement. La tête des autres chroniqueurs au moment de l'annonce de Cyril Hanouna laissait penser que la décision ne plaisait pas forcément à tout le monde. Mais la parole de l'animateur est reine.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people