TV

TPMP : Cyril Hanouna explique le retard de l'émission à cause d'À prendre ou à laisser (vidéo)

TPMP : Cyril Hanouna explique le retard de l'émission à cause d'À prendre ou à laisser (vidéo)

Touche pas à mon poste a démarré bien plus tard que d’habitude ce mercredi 20 janvier. Le 100e numéro d'À prendre ou à laisser a duré plus longtemps que prévu avant d'être basculé sur le plateau de TPMP. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Les aléas du direct. Ce mercredi 20 janvier, Cyril Hanouna a présenté le 100e numéro de son jeu À prendre ou à laisser sur C8. Autour de Jean-Pierre Pernaut et son épouse Nathalie Marquay invités à cette occasion, l'animateur a fait joué la candidate Corinne. Souhaitant faire un tour du monde et acheter une maison familiale, la jeune femme espérait remporter la plus importante somme en jeu dans une boîte : 615 000 euros. Mais la fameuse boîte n'a pas finalement pas été conservée jusqu’au bout. Après avoir décliné des propositions du banquier, la candidate a dû choisir entre les deux dernières boîtes d'une valeur de 50 000 euros et 10 euros. Heureusement pour elle, c'est la plus belle somme qui a été remportée. Si l'émission s'est terminée sur une fin heureuse, elle s'est considérablement rallongée. 

Cyril Hanouna explique le retard

Au lieu de finir à 19h45, le numéro d'À prendre ou à laisser s'est terminé à 20h27... sur le plateau de Touche pas à mon poste. Avec plus de quarante minutes de retard, Cyril Hanouna a dû donner des explications aux téléspectateurs. "On a bousculé l'antenne, vous ne rêvez pas c'est bien le plateau de TPMP. Pourquoi ? On est un petit peu 'ric-rac'", a débuté avec humour Cyril Hanouna. "Malheureusement il n'y a qu'une régie à C8, donc il faut pour tous les techniciens, le réalisateur etc..., cinq à six minutes pour passer d'un plateau à l'autre. Je ne peux pas passer simultanément du plateau d'À prendre ou à laisser à TPMP, donc je dois leur laisser cinq à six minutes", a expliqué l'animateur tandis que plusieurs internautes se sont agacés de ce retard. 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people