TV

TPMP : Bertrand Chameroy annonce son départ de l’émission, revivez ses adieux (vidéo)

TPMP : Bertrand Chameroy annonce son départ de l’émission, revivez ses adieux (vidéo)

Bertrand Chameroy, l’un des chroniqueurs vedettes de l’émission "Touche pas à mon poste", a annoncé son départ (provisoire ?) de l’émission ce mardi. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Ces derniers jours, l’article de Society sur Touche pas à mon poste a fait couler énormément d’encre. Le papier critiquait notamment Cyril Hanouna, qui avait choisi de répondre lundi 7 mars en direct. "Il y a plein de gens dans les équipes qui m’ont dit on se reconnaît pas dans ce papier, ça nous fait de la peine, a-t-il annoncé lundi. On avait envie de vous en parler ce soir car il y a beaucoup de choses qui sont fausses (…) Ce papiers raconte des horreurs sur Touche Pas à Mon Poste, il n’y a rien de vrai." Autour de la table, une dizaine de chroniqueurs était présente pour confirmer sa version. Ensemble, ils avaient également commenté les commentaires de Franc Annese, le patron du groupe So-Press qui regroupe les publications So Foot, Society ou So Film.

"J'ai besoin de prendre du recul"

Au lendemain de ces réactions, le conflit a continué d’alimenter de nombreux débats sur les réseaux sociaux. Et visiblement, Bertrand Chameroy, 27 ans, ne l’a pas supporté. Celui qui anime une chronique quotidienne dans l’émission n’a pas présenté le traditionnel Journal de Bertrand Chameroy ce mardi. Il s’est installé autour de la table avant d’expliquer qu’il quittait l’émission.

"Je suis venu vous voir parce qu’on est en toute transparence dans l’émission et quand on a un truc à se dire, on se le dit. Moi j’ai toujours voulu faire ce métier depuis que j’ai quatre ans parce que c’était ma passion, je me suis beaucoup amusé pendant… enfin vous m’avez apporté beaucoup de choses, je me suis éclaté pendant de nombreuses années dans cette émission. Et aujourd’hui je ressens moins de plaisir quand je fais les chroniques, je me soins moins à l’aise (…) L’émission cartonne mais dans mon cas personnel j’ai du mal quand je dis un mot de travers qu’il y ait douze articles derrière. Il y en a qui vivent très bien la surmédiatisation, ça n’est pas mon cas et aujourd’hui je ressens le besoin de prendre du recul par rapport à tout ça (…)  On ne joue pas de rôle dans l’émission, je ne me sens pas à l’aise de venir sourire alors que je n’en ai pas envie en ce moment." Il a ensuite expliqué que la violence des réseaux sociaux était à l'origine de cette décision, qu'il s'agissait d'un départ provisoire et qu'il allait rejoindre ses parents dans le Sud de la France.

Réagissez à l'actu people