TV

TPMP : Benjamin Castaldi, insulté par Sylvie Ortega Munos, menace de porter plainte (vidéo)

TPMP : Benjamin Castaldi, insulté par Sylvie Ortega Munos, menace de porter plainte (vidéo)

Ce mercredi 3 mars, Cyril Hanouna a décortiqué minute par minute l'énorme clash qui s'est déroulé la veille sur le plateau de "Touche pas à mon poste". Il a également laissé la parole à Benjamin Castaldi qui a lu une lettre adressée à Sylvie Ortega Munos.

Il s'agit sans doute d'un moment historique à la télévision. Ce mardi 2 mars, l'émission "Touche pas à mon poste" s'est retrouvée au cœur d'un véritable buzz. Sylvie Ortega Munos était l'invitée de Cyril Hanouna afin d'apporter sa version des faits sur l'affaire Loana et de régler ses comptes avec Eryl Prayer. La veille, ce dernier avait insulté le mannequin espagnol sur le plateau de "Touche pas à mon poste" et avait partagé des messages vidéos de Loana dans lesquelles cette dernière accusait Sylvie Ortega Munos de l'avoir volée. "Je tenais à rajouter à l'attention de Sylvie que ma valise est étrangement vide (...) Je vais porter plainte aussi pour vol de tous mes bijoux que tu m'as pris dans ma valise." Ce mardi 2 mars, les tensions étaient alors électriques en plateau et le face-à-face entre Sylvie Ortega Munos et Eryl Prayer a dégénéré, obligeant la sécurité à intervenir. Cependant, en parallèle, un autre clash a éclaté entre Benjamin Castaldi et l'ancienne amie de Loana... D'ailleurs, le fils de Jean-Pierre Castaldi a décidé de porter plainte !

"Je vais porter plainte"

Dans son émission de ce mercredi 3 mars, Cyril Hanouna est revenu minute par minute sur le clash de la veille et a laissé la parole à son chroniqueur qui avait des choses à dire. Il a notamment écrit une lettre, adressée à Sylvie Ortega Munos, et l'a lue sur le plateau de "Touche pas à mon poste". "Madame, vous croyez bon de courir les plateaux télé dans le but de m'injurier publiquement", a-t-il démarré avec difficulté avant de poursuivre : "Le présent mail a donc pour objet de vous rappeler que la loi punit les injures publiques par la condamnation à une amende de 12 000 euros, outre les dommages et intérêts. Même si je comprends votre attitude, que souffrant d'un manque de notoriété, vous tentez de faire parler de vous à tout prix y compris par des moyens illégaux." Il a tenu à conclure : "A la moindre nouvelle injure, et à quelques moyens que ce soit, je vais porter plainte." Lors de sa lecture, Benjamin Castaldi a provoqué les rires de Cyril Hanouna et des autres chroniqueurs à cause de sa manière de lire... Le père de quatre enfants s'est alors défendu et a confié qu'il n'avait pas ses lunettes et qu'il avait donc des difficultés à lire son texte.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people