TV

TPMP : Benjamin Castaldi endetté, ses révélations choquantes (vidéo)

TPMP : Benjamin Castaldi endetté, ses révélations choquantes (vidéo)

Benjamin Castaldi s'est laissé aller à quelques confidences dans l'émission "Touche pas à mon poste", renommée "C que du Kif" pour cette période d'après-confinement. Il a notamment fait part de ses problèmes d'argent... Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Le monde a semble-t-il retrouvé un semblant de normalité depuis ce lundi 11 mai, date officielle du déconfinement en France. Si toute l'économie était à l'arrêt pendant plus de deux mois en raison de la pandémie de coronavirus, la plupart des travailleurs ont repris la direction de leur bureau ou de leur lieu de travail depuis cette date. Si pour le moment, les restaurants et les hôtels sont toujours fermés pour des raisons de sécurité, d'autres organismes ont bel et bien rouvert. D'ailleurs, dans l'émission "Touche pas à mon poste", renommée "C que du Kif" le temps de cette nouvelle version post-confinement, Benjamin Castaldi a fait quelques confidences personnelles un peu gênantes... Endetté à cause de ses divorces et d'une escroquerie immobilière suite à laquelle il a perdu toutes ses économies, il a révélé que des huissiers l'avaient contacté dès le lundi 11 mai !

Des huissiers l'ont contacté dès le 11 mai 

Cette émission "C que du Kif" de ce jeudi 14 mai était remplie de rebondissements. Alors que Cyril Hanouna a défendu Michel Cymes après le tacle de Marine Le Pen, Benjamin Castaldi a fait une confidence surprenante. Le présentateur de C8 est revenu sur le cas d'une retraité de 83 ans qui a été expulsée de son appartement à Biarritz, le jour même du déconfinement. Si Cyril Hanouna a proposé d'offrir les frais de justice à cette femme démunie et sans ressource, cette histoire a semble-t-il fait écho aux oreilles de Benjamin Castaldi qui a révélé : "Pour raconter ma petite vie, moi j’ai eu quelques soucis de sous dans le passé. Et depuis que le confinement est fini lundi, dès le lundi, j’avais déjà les premiers huissiers qui envoyaient des petits mails...". La vie reprend !

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people