TV

TPMP : Benjamin Castaldi dézingue Stéphane Guillon et Alessandra Sublet (vidéo)

TPMP : Benjamin Castaldi dézingue Stéphane Guillon et Alessandra Sublet (vidéo)

Benjamin Castaldi a dézingué Stéphane Guillon et Alessandra Sublet jeudi soir dans "TPMP : les paris sont lancés". L'animateur et chroniqueur n'a surtout pas été tendre avec l'humoriste, avec qui ses relations sont des plus tendues. Une séquence règlement de comptes à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

C'était la soirée des règlements de compte jeudi dans TPMP : les paris sont lancés. Après Matthieu Delormeau qui a eu droit à des jugements des autres chroniqueurs sur "l'affaire des 4/3", Cyril Hanouna a proposé à l'ancien animateur d'NRJ12 et à Benjamin Castaldi, opposés dans un duel toute la soirée, de juger d'autres présentateurs. L'ancien animateur de Secret Story en a profité pour régler ses comptes avec Stéphane Guillon, avec qui ses relations sont visiblement très tendues. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas été tendre : "Lui c'est un grand tarba, c'est le mec le moins courageux de ce métier, dès qu'il a une embrouille il part en courrant" a-t-il lancé avant de lui conseiller de s'acheter "une paire de roubignolles". Alors que Cyril Hanouna a senti la tension et voulu calmer son chroniqueur, il lui a confié que Stéphane Guillon voulait faire la paix. Impossible pour Benjamin Castaldi : "Ah mais moi je ne l'aime pas (...) Il est lâche, faux-derch, il s'attaque souvent par derrière devant plus rien" avant de reprendre des paroles de Coluche.

"Je pense qu'il y a deux Alessandra"

Il a ensuite été interrogé sur Alessandra Subet, l'animatrice de l'Euro 2016 l'été dernier notamment. Une personnalité à double-jeu selon Benjamin Castaldi : "Je pense qu'il y a deux Alessandra. Il y a celle que j'ai connu quand elle était sur M6 et qu'elle est passée sur la 5ème et une autre Alessandra quand elle est passée de la 5ème à TF1" estime le chroniqueur. Et visiblement il n'est pas fan de la seconde, qui aurait récupéré les défauts de nombreux animateurs : "un peu trop hystérique" et "une gestion de l'humain un peu compliquée" selon lui. Ses collègues en question apprécieront.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people