TV

TPMP : Benjamin Castaldi a déjà cassé la main de son professeur (vidéo)

TPMP : Benjamin Castaldi a déjà cassé la main de son professeur (vidéo)

Benjamin Castaldi s'est livré à quelques confidences sur le plateau de "Touche pas à Mon Poste" jeudi 16 mars. Lorsqu'il était enfant, il avait dû faire face à un enseignant qu'il lui avait caressé la jambe. En conséquence, il lui avait cassé la main. Non Stop Zapping vous propose de visionner cette séquence.

L'heure  était aux confidences sur le plateau de "Touche pas à Mon Poste" ce jeudi 16 mars. Cyril Hanouna, présentateur de l'émission, demandait à chaque chroniqueur de raconter une anecdocte sur le thème des souvenirs d'école. Parmi les histoires les plus incroyables, Matthieu Delormeau s'était fait remarquer avec un premier mauvais souvenir. Enfant, le chroniqueur était apparemment souvent violenté par ses camarades. Mais à l'époque, il était "assez chétif". Mais il avait fini par se défendre sur les conseils de son père. Il a alors expliqué : "j’étais assez chétif, j’avais un peu tendance à être la tête de Turc. Mon père, qui est de bons conseils, me dit ‘dès le premier jour, choppe le plus gros et le costaud, tu lui rentres dedans. Et tout le reste de l’année, comme en prison, tu seras respecté."

Benjamin Castaldi brise la main de son professeur

Benjamin Castaldi s'est livré à quelques confidences sur le plateau de "Touche pas à Mon Poste". Et même s'il était un bon élève, il ne se laissait jamais faire lorsqu'il était plus jeune. "J’avais un prof, homme, un peu spécial qui s’est assis à côté de moi pour m’expliquer les sciences naturelles et il m’a caressé la cuisse. Il me caressait la cuisse comme ça, en me demandant si j’avais bien compris. Et je ne sais pas ce qui m’a pris, mais je lui ai pris la main et je lui ai cassé la main !" a avoué l'ancien animateur de TF1. A la fin de cette séquence spéciale "école", le chroniqueur a tenu à livrer un message aux téléspectateurs déclarant : "si vous êtes en classe et qu'on vous fait ce genre de geste, parlez-en à vos parents et ne vous laissez pas faire."

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people