TV

TPMP : Bénabar aspire les cheveux des spectateurs (vidéo)

TPMP : Bénabar aspire les cheveux des spectateurs (vidéo)

Dans "TPMP" ce 23 avril, Bénabar a accepté de jouer au jeu de "l'aspirateur à moumoutes" avec la complicité des spectateurs sur le plateau de l'émission, diffusée sur C8. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping

Ce mardi 23 avril dans "Touche pas à mon post !", Cyril Hanouna a proposé un nouveau jeu pour amuser les téléspectateurs. Avec la participation de Bénabar, l'animateur télé a décidé d'inclure cette fois le public. Sur le plateau de l'émission diffusée sur C8, quelques spectateurs ont accepté de porter des perruques. Muni d'un "aspirateur à moumoutes", le chanteur de 49 ans a tenté de découvrir les complices. L'interprète de "L'effet papillon" a donc disposé de 2 minutes pour tenter de trouver les personnes qui ont accepté de jouer le jeu. Après un premier essai concluant lui permettant de trouver une perruque blonde, l'artiste s'est dirigé vers un homme à la crinière frisée. Malheureusement pour lui, ce dernier n'avait pas de faux cheveux sur la tête. Pas pour autant vexé par la tentative ratée, le spectateur a enlacé Bénabar, tandis que l'assistance a été prise d'un fou rire général.

Un jeu qui a beaucoup amusé les chroniqueurs

Visiblement ravi de son jeu, Cyril Hanouna a partagé son enthousiasme auprès du chroniqueur télé Raymond Aabou. De son côté, Matthieu Delormeau a profité de l'occasion pour donner un petit conseil à Bénabar, qu'il connait personnellement. "Bruno, si tu prends une paire de gifles c'est que ce n'est pas le bon", lance l'ancienne figure emblématique de NRJ 12. Après avoir trouvé plusieurs autres perruques, l'auteur compositeur devait mettre la main sur la dernière et prétendue cinquième moumoute. Tentant de découvrir le dernier complice caché dans le public, Bénabar finit par aspirer les vrais cheveux d'un jeune homme, avant que le présentateur de l'émission annonce que finalement, la star a déjà découvert toutes les perruques. De quoi en tout cas faire beaucoup rire les chroniqueurs.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people