TV

Toute une histoire : Les confidences coquines d'une retraitée de 67 ans

Toute une histoire : Les confidences coquines d'une retraitée de 67 ans

Dans l'émission Toute une histoire diffusée ce mercredi 16 septembre, l'animatrice Sophie Davant a recueilli le témoignage croustillant d'Odile, une retraitée de 67 ans. Cette dernière s'est en effet confiée sur sa vie sexuelle avec des hommes plus jeunes.

Début 2015, Françoise Laborde publait son livre Les mûres ne comptent pas pour des prunes, dans lequel elle explique avec sa coauteur Isabelle Duquesnoy, comment les femmes de plus de 50 ans peuvent s'épanouir, notamment sur le plan sexuel. "Plus jeune, je ne m’ima­gi­nais pas avoir une sexua­lité à soixante ans, et pour­tant… Passé un certain âge, la libido se traîne un peu, mais le désir ne change pas. Il faut savoir entre­te­nir la séduc­tion. J’ai des copines qui repoussent les assauts de leur mari en esti­mant qu’elles sont passées à autre chose. D’autres, au contraire, achètent des sex toys, c’est plus malin. Parfois, au lit, mieux vaut dire oui, même si on n’est pas moti­vée, plutôt que d’en­trer dans une sorte de spirale du ressen­ti­ment et de l’aban­don des plai­sirs physiques. Avec l’âge, on sait ce qui nous plaît, on a moins d’in­hi­bi­tions, alors autant en profi­ter" confiait-elle en février dernier à nos confrères de Gala.

"Il y avait du respect, de la tendresse et c'était très agréable"

Ce mercredi 16 septembre, dans l'émission Toute une histoire présentée par Sophie Davant sur France 2, les invités ont témoigné sur le sujet de la retraite. Odile, une femme de 67 ans a ainsi fait quelques confidences croustillantes en évoquant sa vie sexuelle. Sans détour, elle a expliqué que depuis plusieurs années, ses amants sont plus jeunes qu'elle, ils ont "20 ans de moins" explique la pétillante retraitée. "En fait, j'ai été très étonnée de leur maturité, et de leur façon de se comporter avec les femmes. Il y avait du respect, de la tendresse et c'était très agréable. [...] En plus je me suis retrouvée, comme beaucoup de femmes à la ménopause, à grossir alors qu'avant j'étais aussi mince que vous et que j'aurais pu le prendre mal. Mais en fait, ça m'a aidé à passer ce cap d'avoir grossi parce que je me suis aperçue que les hommes aimaient les rondeurs !" confie-t-elle ainsi.

D'après Odile, les hommes qui ont l'âge de ses amants préfèrent souvent les femmes plus vieille car ils sont bien souvent séparés, divorcés et n'ont "pas envie de repartir dans une relation sérieuse". Autre avantage selon la retraitée : ses amants sont sûrs qu'elle ne pourra pas tomber enceinte puisque "le moule est cassé" selon son expression. De son côté, la retraitée de 67 ans explique qu'elle ne veut pas avoir de relations avec des hommes de son âge car ces derniers ne seraient pas assez performants : "Les hommes ne sont pas des robots, ils ont des pannes" déclare-t-elle, provoquant ainsi l'amusement de Sophie Davant.

Réagissez à l'actu people