TV

Tout le monde veut prendre sa place : Nagui se fait corriger par un enseignant (vidéo)

Tout le monde veut prendre sa place : Nagui se fait corriger par un enseignant (vidéo)

Lors d'un échange avec un professeur de sciences-physiques dans "Tout le monde veut prendre sa place" ce samedi 11 juillet, Nagui a fait plusieurs erreurs que le candidat n'a pas manqué de corriger. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Face aux candidats de "Tout le monde veut prendre sa place" et de "N’oubliez pas les paroles", Nagui ne manque jamais d'humour et n'hésite pas à engager la conversation. Entre les multiples anecdotes racontées, l'animateur s'amuse souvent à taquiner ses candidats mais reste moins habitué à échanger les rôles. C'est pourtant l'expérience que Nagui a fait dans "Tout le monde veut prendre sa place" ce samedi 11 juillet. En accueillant Mathieu, un professeur de sciences-physiques, l'animateur n'a pas pu s'empêcher de commenter le look particulier du jeune homme avec une très longue barbichette. 

Nagui corrigé à plusieurs reprises par l'enseignant

"Vous savez quoi je suis à deux doigts de tirer dessus (la barbichette, ndlr) pour vous remettre à une hauteur raisonnable pour moi. Mais distanciation sociale oblige, vous avez du bol, je ne vais pas tirer dessus", s'est-il amusé avant d'écouter le candidat expliquer comment il intéresse ses élèves en classe avec des expériences pratiques. “On fait beaucoup de manipulations”, a raconté l'enseignant tandis que Nagui, curieux, demande : "on a arrêté de disséquer des grenouilles, des souris ?". Sauf que l'animateur s'est trompé de matière ! "En Physiques, on a toujours arrêté de disséquer … Parce que les dissections, c’est en SVT !", rectifie le professeur. Devant son erreur, Nagui tente de se rattraper, en vain : "Pardon, non c’était le courant électrique ! Il y avait des petites décharges électriques …". "Non, on ne met pas de courant électrique dans les animaux", lui répond Mathieu. Mais Nagui ne lâche rien : "Pardon, mais je l’ai vécu !". "Oui, non, mais on ne fait pas ça", corrige une nouvelle fois l’enseignant. "Très bien, mais tant mieux ça évolue", se résout enfin l'animateur. 

 

 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people