TV

TLMVPSP : Nagui, perplexe face à l’anecdote d’une maîtresse d’école (Vidéo)

TLMVPSP : Nagui, perplexe face à l’anecdote d’une maîtresse d’école (Vidéo)

Sur le plateau de "Tout le monde veut prendre sa place", les candidats défilent, chacun doté de sa petite anecdote pour faire rire le public et les téléspectateurs. Mardi, une participante a livré la sienne et les réactions n'ont pas tardé à arriver. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Depuis 2006, Nagui est aux commandes de l’émission "Tout le monde veut prendre sa place". Chaque midi, il se retrouve donc en compagnie de six candidats, venus tenter leur chance pour prendre la place du "champion" du jeu. Même si son concept n’est pas révolutionnaire, l’émission est bien installée sur la grille des programmes de France 2 depuis presque dix ans. Un sondage de 2013 la désignait même comme "le jeu télévisé préféré des Français".
 

"Je faisais des grands gestes, j’étais à fond"

Comme la coutume l’impose, chaque candidat doit raconter une anecdote amusante à son sujet. Mardi midi, c’est Annie, une maîtresse d’école venue tout droit de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), qui souhaitait tenter sa chance face à cinq autres adversaires. Alors qu’elle évoquait sa profession, cette Rueilloise a lancé une anecdote des plus farfelues. En tant que professeure d’école élémentaire, elle est soumise "tous les trois ou quatre ans" à l’inspection du ministère de l’Education nationale pour veiller à ce que ses cours se déroulent en bonne et due forme, comme elle le raconte sur le plateau. "Une inspectrice s’installe au fond de la classe. Mes élèves étaient à fond. Je leurs parle de la littérature, je voulais les faire écrire", commence-t-elle. "Je faisais des grands gestes, j’étais à fond. Et je voyais mes petits qui étaient là, qui me faisaient des signes avec leurs têtes, genre : "Maîtresse, il se passe quelque chose". Et moi, j’avais mis un pantalon thaï, vous voyez ces grands pantalons qui se nouent juste avec un petit nœud", explique-t-elle tout en mimant la scène. Et de continuer : "En fait, l’inspectrice s’est levée à un moment donné pour venir me voir et me dire : "Madame, je dois vous le dire. Vous êtes en culotte"", finit-elle par avouer sous les applaudissements du public, hilare.
 
Face à sa drôle d’histoire, l’animateur Nagui est resté quelque peu bouche bée. "Incroyable", a-t-il lâché avant de s’interroger sur le déroulement de la situation gênante à laquelle Annie a dû faire face. "Quand on perd son fute, on le sent", explique-t-il à Annie. Ce à quoi cette habitante de Rueil-Malmaison, qui a raconté qu’elle vivait sur son lieu de travail, répond : "En fait, il était descendu. Il glissait (…) je n’ai rien senti." 

Par Matilde

Réagissez à l'actu people