TV

TLMVPSP : Nagui confronté à plusieurs problèmes techniques (vidéo)

TLMVPSP : Nagui confronté à plusieurs problèmes techniques (vidéo)

Ce samedi 5 septembre, place à "Tout le monde veut prendre sa place" sur France2. Dès le début de l’émission, Nagui a été confronté à quelques problèmes techniques… Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Devenue un rendez-vous des téléspectateurs tous les midis sur France 2, l’émission "Tout le monde veut prendre sa place" est régulièrement l’occasion de découvrir des anecdotes surprenantes à propos des candidats. Ainsi, le présentateur Nagui a déjà été surpris par l’anecdote cocasse d’une candidate, il a également été choqué par la technique de drague radicale d’un participant ou est revenu sur le coup de boule entre Zidane et Materazzi par exemple. Au fil des émissions, le présentateur a également fait quelques confidences plus personnelles comme sa déclaration d’amour maladroite à sa femme ou bien quelques révélations sur le fait d’être parent. Mais ce samedi 5 septembre c’est aux problèmes techniques que Nagui a été confronté. Explications.

Succession de problèmes

Alors qu’il souhaite échanger avec Mickaël, l’actuel champion de TLMVPSP, Nagui est gêné par une absence de son. "Je ne sais pas si vous avez parlé ou pas, Mickaël mais on n’a pas le son, c’est pas grave" déclare le présentateur. Le champion fait mine de parler avec ses mains. A cet instant, l’animateur lance, "On va faire une émission muette aujourd’hui". Il faut dire que la journée n’a pas commencé de la meilleure des façons pour Nagui qui confie : "J’ai failli venir sans micro pour vous dire à quel point c’était prédestiné ce signe-là". Mais à ce moment, un nouveau problème technique survient. Alors qu’il pose une question sur la série "L’Agence tous risques" à un candidat, il lui propose d’écouter un extrait. Au moment de le lancer, aucun son n’arrive sur le plateau. Un silence qui amuse le public. "C’est un extrait discret, vous voyez c’est le son de 2020. C’est un son subliminal" rétorque alors Nagui.

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people