TV

Thomas Dutronc : cette décision radicale qu'il pourrait prendre à la suite du confinement (Vidéo)

Thomas Dutronc : cette décision radicale qu'il pourrait prendre à la suite du confinement (Vidéo)

Comme bon nombre de Français, Thomas Dutronc a eu du mal à vivre l'épisode de confinement du printemps. Cet événement l'a fait beaucoup réfléchir, quitte à prendre une décision radicale. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Ah le confinement. Ces doux moments passés chez soi sans pouvoir sortir. A Paris, pire qu'ailleurs, il a fait un temps magnifique pendant deux mois. Les Parisiens ont pu en profiter derrière leurs fenêtres. Certains, pas bêtes, n'ont pas attendu l'annonce du président pour prendre leur cliques et leurs claques et partir à la campagne ce qui n'a pas manqué de susciter l'indignation des locaux. Ceux qui sont restés sur place, ont tenté d'endurer la chose du mieux qu'ils ont pu avec quelques dérapages comme les images de ce rassemblement sur un trottoir où les gens dansaient sur du Dalida.

Thomas Dutronc "émerveillé par la nature"

Thomas Dutronc a choisi de passer son confinement à la campagne, loin de ses proches comme il l'a révélé samedi soir dans "On n'est pas couché". Ainsi, il n'a pas pu fêter l'anniversaire de son père avec lui le 28 avril car ce dernier vit en Corse. Il n'a vu non plus sa mère, Françoise Hardy qui est considérée comme une personne à risque à cause de sa chimio. Mais ce confinement a fait réfléchir Thomas Dutronc. Et il pourrait bien suivre la voie de son père et quitter Paris. Il y songe de plus en plus. "Vous n'aimez plus Paris ?", l'interroge Laurent Ruquier. "A l'époque c'était un peu une blague mais aujourd'hui, ça devient un peu sérieux", admet le musicien. "C'est le syndrome de l'âge. [...] Là, avec le confinement, j'ai eu la chance, le privilège d'être à la campagne et j'ai été émerveillé tous les jours par la nature", avoue l'intéressé. De quoi envisager très sérieusement un changement de vie ou en tout cas un déménagement loin du tumulte parisien.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people