TV

Texas : Deux policiers à cheval attachent un suspect à une corde (vidéo)

Texas : Deux policiers à cheval attachent un suspect à une corde (vidéo)

Ce mercredi 7 août dans "Telematin" diffusé sur France 2, nos confrères ont évoqué une image qui fait polémique, de deux policiers au Texas qui escortent un prisonnier à pied et attaché à une corde tandis qu'ils sont à cheval. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

C'est une scène révoltante et pour cause... Ce mercredi 7 août dans le journal télévisé de "Télématin" diffusé sur France 2, nos confrères ont évoqué cette image forte qui fait polémique, notamment sur les réseaux sociaux et qui nous vient tout droit des États-Unis. Il s'agit d'une photo sur laquelle on voit deux policiers au Texas, traîner un jeune homme à l'aide d'une corde (de couleur bleue et visiblement attachée à ses poignets puisqu'on peut apercevoir que ses mains sont ligotées derrière son dos). Déjà particulièrement choquante, cette dernière l'est d'autant plus lorsque l'on prête attention au moyen de transport des deux forces de l'ordre et de l'individu arrêté. En effet, les deux "gardiens de la paix" sont à cheval, tandis que le suspect est contraint pour sa part de se déplacer à pied, à leurs côtés.

"L'Amérique de Trump !"

Pour la petite histoire, Donald Neely de son nom a été arrêté pour "violation de propriété". Intercepté par les forces de l'ordre (prénommées Officier P. Brosch et A. Smith, ce dernier aurait dû être conduit, comme de coutume, en voiture au poste de police. Devant l'indignation générale provoquée par un tel traitement, le chef de la police locale (Galveston Police Department) a fini par présenter publiquement des excuses en affirmant notamment que "ses agents avaient pris une mauvaise décision". "Ils devraient être virés. Cela ne devrait pas arriver dans ce pays", "Merci de faire part de tant de violation des droits de l'Homme", "C'est tout simplement impardonnable", "L'Apartheid est de retour", "C'est inacceptable", "N'oublions pas notre histoire !", "Horrifiant", L'Amérique de Trump", peut-on notamment lire en commentaires sur Twitter.

 

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people