TV

Tempête : les images impressionnantes de villages emportés par les eaux dans les Alpes-Maritimes (Vidéo)

Tempête : les images impressionnantes de villages emportés par les eaux dans les Alpes-Maritimes (Vidéo)
(c) Capture M6

Vendredi 2 octobre, de violentes intempéries ont touché les Alpes-Maritimes. Des nombreuses routes ont été emportées par les eaux, mais aussi des maisons. Des villages entiers sont coupés du monde. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Vendredi 2 octobre, Météo France avait placé le département des Alpes-Maritimes en vigilance rouge aux vent, pluie et crues. En l'espace de 10 heures, il est tombé l'équivalent d'une année de précipitations soit près de 500mm d'eau. Jean Castex s'est rendu à Saint-Martin-Vésubie, le village le plus touché par les intempéries, dans la journée de samedi. Il a engagé une procédure de catastrophe naturelle dans la foulée.

La maison d'un couple de retraité emportée par les flots

La Vésubie, cours d'eau d'habitude tranquille, s'est transformé un un torrent de boue déchaîné, emportant tout sur son passage, y compris la maison de deux retraités, coincée au milieu des flots déchaînés à Roquebillière. Le journaliste de Nice-Matin, Gégory Leclerc était présent sur place. Choqué, il témoigne dans Midi Libre : "Devant nous, la berge s’effrite petit à petit, des arbres sont emportés en un instant comme des fétus de paille. C’est terrifiant. Un peu plus haut, une vision d’horreur s’impose plus qu’elle ne s’offre à nous. Une bicoque minuscule, d’un étage, semble posée au milieu du torrent rugissant. Au premier, un grand balcon. Derrière les vitres fermées du salon, un couple de retraités, qu’on distingue plus qu’on ne les voit, agite une loupiote faiblarde. Impossible de franchir les eaux torrentielles qui séparent ce qui n’est plus qu’une berge friable, de la demeure. Les deux pompiers qui sont là ont compris. Seul un hélico pourrait les sauver." Mais l'hélicoptère n'arrivera jamais, la faute aux nuages qui plombent le ciel.

Dix personnes toujours recherchées, huit disparues

"C'est un désastre que je n'ai jamais connu", a déclaré Christian Estrosi, le maire de Nice. Dimanche, plusieurs villages étaient encore coupés du monde et injoignables. 1 000 pompiers ont été déployés durant le week-end pour venir en aide aux habitants. Dix personnes sont toujours recherchées et huit portées disparues. Les autorités italiennes ont annoncé avoir retrouvé le corps sans vie d'un ressortissant français dans le fleuve Roya. Il s'agit d'un berger qui était porté disparu depuis samedi.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people