TV

Strike : Vincent Lagaf' et Capucine Anav appellent Cyril Hanouna à l'aide (vidéo)

Strike : Vincent Lagaf' et Capucine Anav appellent Cyril Hanouna à l'aide (vidéo)

Dans le jeu télévisé "Strike !" diffusé sur C8 ce mardi 30 juillet, Vincent Lagaf' et Capucine Anav ont fait appel à Cyril Hanouna pour décider du sort du candidat. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce mardi 30 juillet, le jeu télévisé "Strike !" revenait sur C8. Pour le nouveau numéro de son émission, Vincent Lagaf' a fait appel à Capucine Anav, qui participe également à "Je suis une célébrité, sortez-moi de là" diffusé actuellement les mardis sur TF1. La comédienne de 28 ans était également au côté d'un certain Rémi, mais aussi d'Eric Naulleau. Cet épisode n'a pas vraiment attiré suffisamment de téléspectateurs puisque seulement 206.000 personnes étaient réunies pour sa diffusion, soit 7.000 de moins que la veille. En parallèle des faibles audiences, le jeu de bowling a été marqué par l'intervention indirecte d'un animateur phare de la chaîne. Alors que le candidat Rémi demandait une faveur auprès de Vincent Lagaf' pour remporter une épreuve du jeu, Capucine Anav a décidé de voler à son secours.

"Je ne veux plus être le patron"

Dépité, le concerné cherche par tous les moyens à prouver sa bonne foi et continuer l'aventure. Malheureusement pour lui, Vincent Lagaf' lui explique qu'il n'a pas la main dessus… "Pendant 25 ans, j'ai fait des émissions de télévision dans lesquelles j'étais producteur. Donc j'étais le taulier, je faisais ce que je voulais. Mais ça, c'était avant. Je ne veux plus être le patron !", développe le présentateur, aussitôt coupé par Capucine Anav qui décide d'appeler Cyril Hanouna pour avoir son avis sur la question. Malgré toute la bonne volonté de la jolie brune, la star de "Touche pas à mon poste" n'a pas choisi de se mouiller et a affirmé que Vincent Lagaf' était le seul décideur. Dommage pour Rémi, qui n'aura donc pas réussi à attendrir suffisamment la figure emblématique du jeu…

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people