TV

Stéphane Bern ému aux larmes en évoquant la mort de sa mère

Stéphane Bern ému aux larmes en évoquant la mort de sa mère

France 2 consacrait vendredi soir en deuxième partie de soirée un reportage à l’un des présentateurs les plus connus du paysage audiovisuel français, Stéphane Bern. Interrogé sur les nombreuses étapes qui ont marqué sa vie et sa carrière, l’animateur s’est montré extrêmement ému au moment d’évoquer le décès de sa mère.

Stéphane Bern est extrêmement présent dans les médias depuis quelques semaines. Alors besoin de s’épancher ou envie de faire parler de lui ? L’animateur n’a en tout cas pas été avare en confidences cet été. Il a ainsi assumé ses complexes au grand jour dans le dernier numéro de Paris Match : "J’ai été mal dans ma peau jusqu’à l’âge de 20 ans, raconte-t-il. Je me trouvais moche, je ne plaisais pas. J’ai vite compris qu’il fallait que je séduise par autre chose que mon physique. J’avais l’humour caustique, un peu anglais. J’étais très insolent. Mes parents, pour leur part, n’étaient pas du tout démonstratifs […] On ne guérit jamais de son enfance. […] J’étais vieux à 20 ans et jeune à 40, l’âge où j’ai commencé à déboutonner mon corset".

Quelques jours plus tard à peine, c’est sur son couple que Stéphane Bern s’est confié. Toujours avec la tendresse qui le caractérise : "Je vis avec le même compagnon depuis près de dix ans. J’ai fini par accepter que l’amour soit une construction lente, patiente et compliquée. On ne peut pas être dans le même état d’exaltation amoureuse avec la même personne au bout de plusieurs années de vie commune. La confiance et l’estime succèdent alors à la passion".

"Il n'ya pas de jour dans ma vie sans que je pense au jour où elle est morte"

Stéphane Bern visiblement très enclin à se confier sur sa vie privée, France 2 a décidé de lui consacrer vendredi soir un reportage en deuxième partie de soirée. Intitulé ‘Stéphane Bern : Ma vie est une fête, un tourbillon’,  celui-ci est revenu sur la vie et la carrière de l’animateur, révélé aux yeux du grand public grâce à la mythique émission Sagas. Mais c’est au moment d’évoquer la mort de sa mère que Stéphane Bern a semblé ne plus tout à fait être maître de ses émotions : "C'est vraiment le noeud du problème ma mère. Elle est morte en 1992 et je peux difficilement en parler sans être ému. Je pense à elle tous les jours". Il faut dire que depuis sa plus tendre enfance, l'animateur a toujours voulu paraître parfait aux yeux de sa mère : "Elle conditionnait ses câlins au fait que j'ai tout fait. Elle était dure avec elle-même, dure avec moi mais tellement aimante. Je voulais me faire aimer de ma mère, je voulais tellement qu'elle me regarde, qu'elle me trouve admirable". Et malgré que sa mère ait disparu depuis plus de 20 ans, Stéphane Bern pense toujours à elle : "Il n'y a pas de jours dans ma vie sans que je pense au jour où elle est morte" lâche-t-il les yeux humides, "mais ça ne m'abat jamais, ça ne me déprime jamais, ça me donne une force que les gens ne soupçonnent pas".

Réagissez à l'actu people