TV

Star Ac' : Armande Altaï se confie sur sa très petite retraite (Vidéo)

Star Ac' : Armande Altaï se confie sur sa très petite retraite (Vidéo)

Invitée sur le plateau de l'émission "L'instant de Luxe" diffusée sur la chaîne Non Stop People, Armande Altaï s'est confiée sur ses difficultés financières.

C’est au tour d’Armande Altaï de répondre aux questions de Jordan De Luxe. Invitée sur son plateau ce jeudi 26 mars, l’ancienne professeure de chant de la “Star Académy” est revenue sur son expérience “extraordinaire” au sein du château de Seine-et-Marne qui a commencée en 2001 sur TF1. Pendant trois saisons, elle s’est démarquée de ses collègues par son excentricité, son style, mais aussi ses exercices vocaux repris dans les bêtisiers. Restée proche de Nolwenn Leroy et toujours aussi fan de Jenifer, Armande Altaï regrette que l’émission “qui aurait pu devenir une institution” ait pris fin “car ça coûte très cher des plateaux comme ça”. Aujourd’hui âgée de 76 ans, elle se fait plus discrète à la télévision affirmant être loin de rouler sur l’or. 

“Je ne suis pas riche. Je n’ai pas d’argent”, lance-t-elle sans tabou. Face à un Jordan De Luxe curieux d’en savoir plus, elle détaille : “J’ai 900 euros de retraite. Mais c’est ça les artistes marginaux, ceux qui ne font pas de trucs qui marchent. Je serai obligée de travailler jusqu’à la mort. Je ne gagne pas tellement d’argent". Quant à ses revenus lors de sa participation à la "Star Académy", elle se souvient : “En 2001, c’était encore des francs et j’ai touché 30 000 francs (environ 4 500 euros de l'époque, ndlr) par mois dont la moitié est partie aux impôts. Ce qui est normal en même temps. C’est parti dans la vie". Celle qui se considère désormais comme "une vieille voiture qui a besoin de réparations" ajoute : “J’ai réparé des choses, acheté des instruments. Avec cet argent, on fait moins de cours et plus de musique”.

A-t-elle craqué pour la chirurgie esthétique ? 

Si le temps qui passe la rend “nostalgique”, elle ne craque pas pour autant sur  la chirurgie esthétique. A tous ceux qui la soupçonnent d’avoir eu recours au bistouri, elle lance : “Non, je n’en ai pa fait ! J’ai été tentée (...), mais quand je vois dans certaines soirées ce que ça donne, ça me décourage”. Sans citer de nom, elle précise : “Presque tout le monde à la télé, même des gens jeunes”.

Par C.F.

Réagissez à l'actu people