TV

SLT : Un prêtre exorciste explique comment savoir si quelqu'un est possédé (vidéo)

SLT : Un prêtre exorciste explique comment savoir si quelqu'un est possédé (vidéo)

Ce samedi 29 avril, Thierry Ardisson a invité sur son plateau un prêtre exorciste de Paris. Une soirée pleine de révélations glaçantes. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Thierry Ardisson a eu un casting très hétérogène ce samedi 29 avril. D'abord, un jet-setter qui parle de sa vie croisée avec les stars, Massimo Gargia. Au programme, James Dean, Ivana Trump... Puis, Salut les Terriens a pris des airs d’On n’est pas couché avec Natacha Polony, Eric Naulleau, Franz-Olivier Giesbert, ou encore Eric Brunet. Ce dernier a d'ailleurs suscité de vives critiques en déclarant que les français auraient dû voter pour François Fillon. Et pour finir en beauté, Thierry Ardisson a fait venir un prêtre exorciste, et son psychalaniste, officiant à Sainte-Anne. L'occasion de revenir sur un sujet qui laisse de nombreuses personnes sceptiques. Car même le prêtre lui-même ne prenait pas l'exorcisme au sérieux quand il a commencé à l'exercer. "Cela existe encore ?", avait-il demandé à son interlocuteur, lui demandant de remplacer l'ancien exorciste de Paris qui venait de décéder.

"Vade retro, satanas" : la formule magique

"Au début, je pensais que c'était du cinéma quand quelqu'un convulsait. Puis j'ai compris que c'était une façon d'exprimer sa souffrance quand les mots n'arrivaient plus à sortir." Thierry Ardisson a par la suite rappelé les différents critères qui permettent de savoir qui quelqu'un est possédé : une force herculéenne, savoir parler une langue étrangère qu'on ne connait pas, connaitre l'avenir, la haine des religions. Et a plus tard demandé au prêtre s'il utilisait "Vade retro, satanas", (Va-t’en, diable) comme formule avec ses patients. L'exorciste a alors dévoilé qu'il l'utilisait comme aide au diagnostic. "Tu dis 'Vade retro satanas' et en général, ça convulse. Comme on dit chez les psy."

Par M. H

Réagissez à l'actu people