TV

SLT - Tom Villa : Les larmes aux yeux, il remercie Thierry Ardisson (vidéo)

SLT - Tom Villa : Les larmes aux yeux, il remercie Thierry Ardisson (vidéo)

Depuis deux saisons, Tom Villa sévit dans "Salut les Terriens" au côté de Thierry Ardisson. Sniper hors-pair, celui qui avait même réussi à pousser Robert Ménard à quitter le plateau de l’émission a prouvé samedi soir qu’il pouvait aussi verser dans l’émotion. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Stéphane Guillon, Gaspard Proust, Laurent Baffie... Thierry Ardisson a toujours su s’entourer d’humoristes de talents dans "Salut les Terriens". Depuis deux ans, Tom Villa ne manque d’ailleurs pas à la tradition et s’illustre semaine après semaine par son verbe aiguisé. La preuve, en décembre dernier il avait même poussé un Robert Ménard fou de rage à quitter le plateau de l’émission après une comparaison avec Adolf Hitler. Ce qui avait d’ailleurs valu au  jeune humoriste un bon nombre d’insultes des supporters du maire de Béziers sur les réseaux sociaux, comme il l’avait lui-même dévoilé la semaine suivante.

Tom Villa en larmes dans Salut les Terriens

Mais si Tom Villa sait comment pousser à bout les invités de Thierry Ardisson, il a prouvé samedi soir pour l’avant-dernier numéro de la saison qu’il pouvait également verser dans l’émotion. Alors que l’homme en noir recevait notamment Isabelle Nanty, avec qui Tom Villa a joué dans la série "Munch", le jeune homme a saisi l’occasion pour remercier tous ceux qui lui avaient donné sa chance et permis de réaliser certains de ses rêves. Avec des trémolos dans la voix et des larmes dans les yeux : "Je suis vraiment comblé. J’ai eu la chance de réaliser énormément de rêve. J’ai eu la chance de bosser avec vous (Thierry Ardisson, ndlr), de bosser avec Laurent (Baffie, ndlr), c’était un truc de fou. Je fais de la radio avec Nagui, j’ai joué avec Isabelle Nanty. Juste pour ça, je voulais vous dire merci du fond du coeur et je vous aime".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people