TV

SLT : Michel Onfray vexé par Stéphane Guillon, malaise sur le plateau

SLT : Michel Onfray vexé par Stéphane Guillon, malaise sur le plateau

Son passage dans l'émission Salut les terriens marquait pour Michel Onfray sa dernière apparition médiatique avant un long moment. C'est en tout cas ce qu'a annoncé le philosophe qui souhaite prendre ses distances avec le paysage médiatique français. Dans l'émission de Canal+, il a dû faire à l'humour grinçant de Stéphane Guillon qui lui a consacré une partie de sa chronique. Michel Onfray n'a pas eu l'air d'apprécier les blagues de l'humoriste à son sujet comme vous pouvez le voir dans cette vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Juste après les attentats de Paris, Michel Onfray se faisait remarquer par un tweet accusant les gouvernements successifs d'être responsables  de ces attaques : "Droite et gauche qui ont internationalement semé la guerre contre l'islam politique récoltent nationalement la guerre de l'islam politique" écrivait-il ainsi. Un tweet qui est loin d'avoir fait l'unanimité.

Puis, l'Etat Islamique revendique les attentats du vendredi 13 novembre dans une vidéo dans laquelle on retrouver des extraits d'interviews de Michel Onfray. Ces séquences sont sous-titrées par Daech. On y entend le philosophe qui déclarait en septembre dernier "Nous devrions, nous, la France, cesser de bombarder les populations musulmanes sur la totalié de la planète"

"Onfray, Beatles de la charia"

Une publicité dont Michel Onfray se serait bien passé. Quoi qu'il en soit, le philosophe a été quelque peu échaudé par ses dernières apparitions médiatiques et a tout bonnement décidé de se retirer en soulignant : "aucun débat serein n'est plus possible en France au sujet de l'Islam dans le contexte actuel". Ce vendredi il expliquait ainsi dans les colonnes du points que sa dernière intervention médiatique serait son passage dans l'émission  Salut les terriens présentée par Thierry Ardisson et diffusée ce samedi sur Canal+.

Pour cette dernière, Michel Onfray a dû faire face aux moqueries de Stéphane Guillon qui lui a consacré une partie de sa chronique. "On termine cette chronique avec un coup de chapeau à notre invité Michel Onfray, qui grâce à un seul tweet est devenu dans la nuit du 13 au 14 novembre une star internationale" lance ainsi l'humoriste avant d'ajouter "Subitement, l'idée de génie. Vendredi 13 novembre, Paris est en feu. 130 morts. Les mômes fusillés en terrasse sont encore tièdes. Onfray tweete en pleine nuit. La philosophie de comptoir : tu tweetes, tu réfléchis après. Onfray balance la purée, un truc du style 'Fallait pas les emmerder, on n'a que ce qu'on mérite. Qui sème le vent récolte la tempête' Et là tout d'un coup c'est la gloire. Daech le met dans un clip. Le prof de Caen passe à l'international. Onfray, Beatles de la charia."

Mais, le moins que l'on puisse dire c'est que le principal intéressé n'a vraiment l'air de goûter à la plaisanterie de Stéphane Guillon. Si Michel Onfray esquisse quelques sourires au début, il n'a pas du tout l'air de s'amuser et semble au contraire plutôt vexé. Le malaise s'installe un peu plus à l'issue de la chronique de Stéphane Guillon lorsque celui-ci lui offre une tasse à son effigie mais que le philosophe la refuse.

Réagissez à l'actu people