TV

SLT : Mathieu Madénian rescapé de Charlie Hebdo, il témoigne

SLT : Mathieu Madénian rescapé de Charlie Hebdo, il témoigne

Invité sur le plateau de Salut les terriens aux côtés de Cristina Cordula ou encore Eddy Mitchell, l’humoriste Mathieu Madénian est revenu sur le triste événement de Charlie Hebdo survenu en janvier dernier. Le comédien, ami de Charb, a raconté comment il avait échappé à la tuerie. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Le 8 janvier dernier, alors que la France est sous le choc après l’annonce de l’attentat à Charlie Hebdo survenu la veille, l’humoriste Mathieu Madénian était invité dans l’émission La Nouvelle Edition de Canal +. Sonné par la mort de ses amis, l’humoriste avait encore du mal à réaliser : "Je ne réalise même pas en fait, parce que c’est des potes. Je ne sais pas qui a été blessé, qui est mort dans ce truc-là". Mathieu Madénian avait ensuite évoqué les lettres de menaces et insultes que les membres de la rédaction de Charlie Hebdo recevaient régulièrement : "Charb était toujours accompagné de gardes du corps et il a intérêt à continuer à bosser comme avant. Ce genre d’événements donne encore plus envie de continuer, il ne faut pas s’arrêter là". Après ces premiers mots, Mathieu Madénian apprend en direct la mort de ses amis, les dessinateurs Charb et Cabu. Choqué par la nouvelle, l’humoriste fond en larmes, et décide de quitter l’émission.

"Je profite et la vie est belle"

Invité sur le plateau de Salut les terriens sur Canal + ce samedi 31 octobre, Mathieu Madénian  est une nouvelle fois revenu sur l’attentat de Charlie Hebdo. Alors chroniqueur pour le journal satirique, Mathieu Madénian devait se rendre ce 7 janvier à la rédaction pour amener la galette des rois. Mais l’humoriste ne peut pas se déplacer suite à un imprévu : "En fait j’ai un petit gâteau des rois avec un petit Charles Aznavour en fève, et je me suis dit ça va faire rire Charb qui était mon pote, et je m’apprête à partir, j’éteins ma télé et j’ai la télé qui explose en fait (…) et j’appelle le réparateur tout de suite, il me dit ‘je peux passer que maintenant’, et j’appelle Charb juste avant et il me dit ‘pas de soucis tu repassera la semaine d’après’. Et en réparant la télé je voyais les bandeaux ‘attentat à Charlie’. Maintenant tout ce qui se passe c’est à court terme, je profite et la vie est belle".

Alors que certaines personnes voulait faire de Mathieu Madénian un porte-parole pour Charlie Hebdo, l’humoriste a refusé : "Charlie ça a quand même une histoire. Moi j’étais là depuis septembre, je ne me sentais pas super légitime à parler de Charlie donc j’essaye de rester à ma place. Et ça me donne encore plus envie de monter sur scène".    

Réagissez à l'actu people