TV

SLT : Karine Le Marchand tacle le magazine Gala et l’accuse de fake news (vidéo)

SLT : Karine Le Marchand tacle le magazine Gala et l’accuse de fake news (vidéo)

Karine Le Marchand était samedi soir l’invitée de Thierry Ardisson dans "Salut les Terriens". Venue évoquer le retour de "L’amour est dans le pré" sur M6, l’animatrice en a profité pour tacler le magazine Gala qu’elle accuse de répandre de fausses informations sur son compte. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Entre Karine Le Marchand et le magazine Gala, ce n’est pas franchement l’amour fou. Superstar d’M6 depuis qu’elle assure l’animation de "L’amour est dans le pré", la grande amie de Stéphane Plaza est un modèle de réussite et d’ascension rapide. Sauf que d’après le magazine Gala, ce succès fulgurent serait à peu près proportionnel aux exigences délirantes de l’animatrice. En octobre dernier, le journal assurait ainsi qu’il arrivait à l’animatrice d’exiger de rentrer après une journée de tournage de "L’amour est dans le pré" ou encore de vouloir à tout prix marcher en talons à la campagne : "Le problème c’est que ce n’est pas pratique pour marcher dans la terre. Du coup, la production place une sorte de tapis en mousse assez épais, bien sûr invisible à l’antenne, sur le terrain des agriculteurs".

Karine Le Marchand se paye Gala

Des révélations surprenantes et très éloignées de l’image que peut renvoyer Karine Le Marchand à l’écran. Invitée de Thierry Ardisson samedi soir dans "Salut les Terriens", l’animatrice a d’ailleurs tenu à donner sa version de cette histoire : "Ça c’est un journal à qui je refuse d’accorder des interviews qui invente des trucs sur moi tous les deux mois. Ils racontent quand même que j’exige de marcher en talons à la campagne alors qu’il y a des plans de coupe où on voit bien que je suis en bottes. Et que donc comme ça rentre dans la terre, je demande à ce qu’on déroule un tapis de mousse sur mon chemin pour marcher à côté des agriculteurs". Ça parait en effet assez improbable...

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people