TV

SLT – Attentats de Paris : Florence Foresti se confie sur son retour sur scène "J’ai eu beaucoup de mal"

SLT – Attentats de Paris : Florence Foresti se confie sur son retour sur scène "J’ai eu beaucoup de mal"

Deux semaines après les attentats de Paris, Florence Foresti était invitée dans l’émission Salut les terriens aux côtés du rappeur Orelsan et de Michel Onfray. L’humoriste s’est notamment confiée sur son retour sur scène quelques jours seulement après les attentats de Paris et a révélé que cela avait été très dur. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Après les attentats de Paris du 13 novembre dernier, de nombreux artistes ont décidé de remonter le plus rapidement possible sur scène, pour montrer aux Français qu’il faut continuer à vivre et ne pas avoir peur. C’est notamment le cas de Florence Foresti. L’humoriste était de retour une semaine jour pour jour après les attentats de Paris pour jouer son spectacle "Madame" à Epernay. Face à la salle comble, Florence Foresti a enchaîné ses personnages sur scène pendant près de deux heures, avant de remercier son public à la fin de son show : "Je suis épatée par mon public. Merci d’être là, merci pour votre courage et votre fidélité. Ça a été compliquée pour moi de monter sur scène".

"C’est l’artiste qui est un peu plus vulnérable"

Invitée dans l’émission Salut les terriens ce samedi 28 novembre, Florence Foresti s’est tout d’abord confiée sur son absence au cinéma après plusieurs films à succès. Expliquant qu’elle préfère être sur scène que devant une caméra, l’humoriste est ensuite revenue sur sa remontée sur scène après les attentats de Paris. Alors que Thierry Ardisson demande si les attentats ont eu un effet sur la fréquentation de ses spectacles, Florence Foresti assure que les Français sont toujours au rendez-vous, mais que c’était elle qui avait eu peur de retourner face à son public : "Les salles sont pleines, c’est l’artiste qui est un peu plus vulnérable. Moi j’ai eu beaucoup de mal et pourtant c’était cinq jours après, et cinq jours ou pas c’était extrêmement difficile mais comme le public était là, vraiment il n’y avait pas d’autres choix. Ils m’ont montré un bel exemple. Eux étaient là donc il fallait que j’y sois".  

Réagissez à l'actu people