TV

Simone Veil décédée : Laurent Delahousse lui rend un vibrant hommage (Vidéo)

Simone Veil décédée : Laurent Delahousse lui rend un vibrant hommage (Vidéo)

La France est en deuil depuis ce vendredi 30 juin après l’annonce du décès de Simone Veil. Icône du droit des femmes, l’ancienne ministre a eu droit à une pluie d’hommage de la part du monde politique et des médias. Alors qu’il présentait le journal de 20h sur France 2, Laurent Delahousse a tenu un vibrant hommage en mémoire de Simone Veil. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

C’est à l’âge de 89 ans que Simone Veil est décédée à son domicile parisien du 7e arrondissement ce vendredi 30 juin. L’ancienne ministre de François Mitterrand et de Valérie Giscard d’Estaing a marqué l’histoire de France par son combat pour les droits des femmes et pour l’égalité des sexes. Simone Veil avait notamment tenu un célèbre discours le 26 novembre 1974 pour la dépénalisation de l’avortement : "En face d’une femme décidée à interrompre sa grossesse, ils [les médecins, ndlr] savent qu’en refusant leur conseil et leur soutien , ils la rejettent dans la solitude et l’angoisse d’un acte perpétré dans les pires conditions, qui risque de la laisser mutilée à jamais (…) Ils savent que la même femme, si elle a de l’argent, si elle sait s’informer, se rendra dans un pays voisin ou même en France dans certaines cliniques et pourra, sans encourir aucun risque ni aucune pénalité, mettre fin à sa grossesse. Et ces femmes, ce ne sont pas nécessairement les plus immorales ou les plus inconscientes. Elles sont trois cents mille chaque année".

"Vous étiez belle"

Alors que de nombreuses personnalités ont rendu hommage à Simone Veil, Laurent Delahousse a lui aussi tenu un discours très touchant au début du JT de 20h de France 2 : "Vous étiez madame le courage, la lumière, l’incarnation de notre mémoire pour les générations d’hier et celles de demain,  vous étiez libre, mais pas libérée de tout, vous étiez rebelle et intransigeante, discrète et pudique, et comme l’avait déclaré Jean d’Ormesson à la tribune de l’Académie française, vous étiez belle".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people