TV

Sept à Huit : Un ancien prisonnier de Daesh témoigne de son séjour en prison (Vidéo)

   / 5  
L'équipe de Sept à Huit a rencontré un ancien prisonnier de Daesh
1
L'équipe de Sept à Huit a rencontré un ancien prisonnier de Daesh
Il a accepté de témoigner
2
Il a accepté de témoigner
Il a raconté son enfer en prison
3
Il a raconté son enfer en prison
Il est resté trois mois prisonnier de Daesh
4
Il est resté trois mois prisonnier de Daesh
Son témoignage est fort
5
Son témoignage est fort

Pour le tournage de l’émission Sept à Huit, Christophe Dubois et Guillaume Lhotellier ont assisté à la dernière offensive des forces libyennes pour reprendre le contrôle de Syrte, assiégée par l’Etat Islamique depuis plus d’un an. A cette occasion, ils ont rencontré un homme qui a été pendant des mois le prisonnier de Daesh, et qui a raconté son séjour en prison. Une séquence choc que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

En janvier 2015, Daesh a réussi à prendre le contrôle de la ville de Syrte. Mais depuis plus d’un mois, les forces du gouvernement libyen d’union nationale, soutenues par des frappes aériennes américaines, ont récupéré plusieurs positions prises par les membres de Daesh dans cette ville portuaire. Et il y a quelques jours, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Libye en visite à Alger a estimé que "Syrte sera très bientôt libérée" de Daesh. Et selon des observateurs, la reprise de Syrte qui est défendue par 5000 à 7000 djihadistes constituera un coup dur pour l’Etat Islamique. Alors que les combattants de Daesh sont en train de perdre cette bataille, l’équipe de Sept à Huit s’est rendue à Syrte pour assister à la libération des quartiers de la ville.

"Ils nous frappaient, nous électrocutaient"

Deux journalistes, Christophe Dubois et Guillaume Lhotellier, ont assisté à la dernière offensive qui a eu lieu la semaine dernière des forces libyennes à Syrte. Et alors que les quartiers de Syrte ont été pour la plupart repris, les deux journalistes ont rencontré un ancien prisonnier de Daesh qui a été emprisonné pendant trois mois et qui a raconté son enfer en prison : "Ils nous frappaient, ils nous électrocutaient, ils nous suspendaient aux portes. Ils s’en foutaient qu’on avoue, ils voulaient juste nous frapper. Tous les soirs ils ramenaient un écran, ils nous montraient comment ils exécutaient les gens. Parfois ils le mettait dans le couloir, parfois dans la cellule. Quand ils ouvraient la porte, tout le monde se disait qu’il allait mourir".   

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people