TV

Sept à Huit - Maitre Gims : Ses confidences chocs sur son passé de migrant

Sept à Huit - Maitre Gims : Ses confidences chocs sur son passé de migrant

Devenu une star française après la sortie de son album solo, Maitre Gims fait dorénavant partie des chanteurs les plus populaires en France. Très discret sur sa vie privée et notamment sur son passé, Maitre Gims a accepté de se dévoiler dans une interview exclusive pour l'émission Sept à Huit. Le chanteur est notamment revenu sur son passé de migrant. Non Stop Zapping vous en dit plus.

En 2010, la France découvre Maitre Gims qui fait partie du groupe Sexion d'Assaut. Face à sa popularité, le chanteur a décidé de se lancer dans une carrière solo, et a sorti son tube "Bella" qui a fait un véritable carton. Rapidement, Maitre Gims devient l'un des chanteurs les plus populaires de France. Mais si la plupart des gens connaisent ses titres, très peu connaissent son son passé. Très discret, Maitre Gims a toujours refusé de parler de son enfance jusqu'à la semaine dernière. Maitre Gims a en effet sorti son autobiographie "Vise le soleil", et a accepté de se confier sur son passé douloureux devant les caméras de Sept à Huit sur TF1.

Maitre Gims, de son vrai nom Gandhi Djuna, est né au Zaïre. Pendant la dictature de Mobutu, le jeune garçon a dû fuir avec toute sa famille jusqu'en France. A son arrivée dans le pays, Maitre Gims a commencé à connaître les galères et la dure vie des squats et des pensionnats : "J'arrive ici gamin, on est six, j'ai trois ans. Mes parents ne parlent pas le français. Donc on est placé en famille d'accueil, on apprend le français (…) C'était un peu chacun pour sa peau, chacun gère ses enfants, sa famille donc c'était assez compliqué. On vit surtout dehors parce qu'on ne peut pas vivre à l'intérieur tout simplement (…) Il m'est arrivé de revenir à 16h30 de l'école et retrouver pratiquement la maison déjà avec les briques, pour sceller l'appartement".

"J'ai eu l'occasion de vendre de la drogue"

Pour s'en sortir avant qu'il ne devienne célèbre, Maitre Gims a tenté de trouver des combines pour gagner de l'argent : "J'ai eu l'occasion moi de vendre de la drogue, j'en ai jamais eu l'envie. Je me suis jamais senti capable de le faire". Et pour garder les pieds sur terre avec son succès, Maitre Gims peut compter sur sa famille : "Moi tous les jours ma mère me parle de ce succès-là. Elle me parle de notre arrivée içi, du parcours, tout le temps, tous les jours".

Alors que Maitre Gims est une star reconnue en France, le chanteur n'a toujours pas la naturalisation française : "C'est un paradoxe. C'est vraiment un truc de fou. Les gens ne me croient pas. Les gens ne réalisent pas que c'est des procédures et des démarches incroyables. J'ai même passé un test de français (…) et ensuite envoyer le dossier et attendre un rendez-vous qui est supposé arrivé dans deux ans minimum"

Réagissez à l'actu people