TV

Sept à Huit – Louane : Ses touchantes confidences sur la mort de ses parents (vidéo)

Sept à Huit – Louane : Ses touchantes confidences sur la mort de ses parents (vidéo)

En pleine tournée en France, Louane a été suivie pendant quelques jours par une équipe de Sept à Huit. Au cours du reportage diffusé dimanche soir sur TF1, la jeune chanteuse révélée dans The Voice est revenue sur la mort de ses parents alors qu’elle n’avait que 16 ans. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Sacrée révélation française de l’année aux NRJ Music Awards 2015 devant Lilian Renaud, Nekfeu et Marina Kaye, Louane est l’artiste qui monte ces dernières années. Découverte comme chanteuse par le grand public dans la saison 2 de The Voice, c’est d’abord au cinéma que Louane a rencontré le succès grâce à son rôle de Paula Bélier dans La Famille Bélier. Récompensée par le César du meilleur espoir féminin le 20 février dernier, la jeune femme a, dans la foulée, sorti son premier album baptisé  Chambre 12. Résultat, aucun artiste n’a vendu plus d’albums qu’elle en 2015 dans l’Hexagone. Même pas Adele dont l’album 25, certes sorti en novembre, explose tous les records.

"La mort de mes parents, j'y pense tous les jours"

Pourtant, tout est loin d’être rose dans la vie de Louane. Alors qu’elle participait à The Voice en 2013, la jeune femme a en effet dû surmonter la mort de ses parents, à quelques mois d’intervalle. Une épreuve sur laquelle elle est revenue dans un reportage qui lui était consacré dimanche soir dans Sept à Huit, sur TF1. Et l’un des conseils prodigué par sa mère semble avoir beaucoup aidé Louane dans sa jeune carrière : "Ma maman me disait souvent ‘si tu veux vraiment réussir quelque chose, fais-le à fond. Comme ça quoiqu’il arrive, que tu y arrives ou pas, tu auras au moins la satisfaction de te dire que tu  l’as fait à fond’". Agée de seulement 18 ans, confrontée à un immense succès, l’interprète de Je vole reconnaît par ailleurs que ce n’est pas toujours facile à gérer. Mais refuser de trouver une excuse en cet état de fait : "Je pense que c’est difficile comme pour toutes les personnes qui vivent ce que je vis. Après je suis très bien entouré, j’ai mes sœurs avec moi, mon frère, on est très proches. Ca se passe très bien. Je ne vais pas dire que ça ne m’arrive jamais d’y penser… Au contraire…J’y pense tous les jours, c’est normal. Mais je vis avec, dire que c’est dur, ça dépend des jours. Et je sais qu’ils sont là malgré tout… ". 

Réagissez à l'actu people