TV

Sept à Huit : Jeanne Augier victime d’abus de confiance ? Le reportage choc sur le Negresco à Nice (Vidéo)

Sept à Huit : Jeanne Augier victime d’abus de confiance ? Le reportage choc sur le Negresco à Nice (Vidéo)

Les équipes de "Sept à Huit" se sont interrogées sur l’affaire d’abus de confiance autour de Jeanne Augier, milliardaire. Les témoignages de ses proches sont étonnants. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur le site Non Stop Zapping.

Jeanne Augier fait partie des femmes les plus fortunées de France avec ses 300 millions d’euros. Elle acquiert un tel patrimoine en se faisant un nom à Nice, en gérant le Negresco, un célèbre hôtel. Après avoir dévoilé les larmes d'un restaurateur, les équipes de "Sept à Huit" reviennent sur l’étonnante histoire de cette femme âgée de 93 ans. Une véritable guerre est en marche entre sa famille, l’abbé Gil Florini et un amateur d’art, Pierre Couette, qui est accusé d’abus de confiance. Tout a débuté quand cet amateur d’art rencontre Jeanne Augier et qu'il obtient un prestigieux poste dans l’hôtel. En 2009, les équipes de TF1 avaient rencontré la célèbre femme qui affirmait vouloir léguer sa fortune à la cause animale ; un geste qui ressemble à celui d'un milliardaire qui donne sa fortune à un village. Non Stop Zapping vous dévoile un extrait du reportage.

"Jamais personne ne voyait ce qu’il y avait sur les pages"

Son état de santé se dégrade et son médecin affirme que Jeanne Augier est inapte à gérer sa fortune. Son patrimoine revient ainsi aux mains de l’Abbé Gil Florini, son confident et Pierre Couette. Les conseillers se questionnent sur l’étonnant rôle de cet amateur d’art qui obtient désormais 100 actions dans l’hôtel ; un cadeau de Jeanne Augier, affirme-t-il. De son côté, le religieux s’étonne d’un tel présent et il décide de décliner l’offre. Aux caméras, il dévoile les pratiques étranges de Pierre Couette et il explique : "Quand Madame était fatiguée et qu’on était tous exténués, il prenait la pile de feuilles, expliquait la première page, faisait signer Madame et puis, délicatement bougeait la page d’après et faisait signer derrière. Jamais personne ni même madame ne voyait ce qu’il y avait sur les pages". Pierre Couette a été mis en examen, mais l’affaire peine à trouver son dénouement.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people