TV

Sept à Huit : Jane, gagnante de The Voice Kids, se confie sur son handicap

Sept à Huit : Jane, gagnante de The Voice Kids, se confie sur son handicap

Il y a quelques semaines, Jane jeune candidate aveugle de The Voice Kids a remporté la finale de l’émission pour le plus grand bonheur de son coach Patrick Fiori. L’équipe de Sept à huit a décidé de consacrer son portrait de la semaine à la jeune chanteuse qui est notamment revenue sur son handicap. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site non Stop Zapping.

Le 25 septembre dernier, TF1 donnait le coup d’envoi de sa deuxième saison de The Voice Kids. Rapidement, alors que les jeunes talents se sont enchaînés, une voix a réussi à toucher les téléspectateurs tout au long de l’aventure, celle de Jane. Aveugle de naissance, la jeune fille a bouleversé les juges dès sa première prestation notamment Patrick Fiori qui est ensuite devenu son coach.

Et après un mois d’aventure, c’est finalement la jeune fille qui a remporté l’émission. Très émue au moment des résultats, Jane avait tenu à remercier ceux qui avaient coté pour elle : "Merci je suis contente parce que le travail a porté ses fruits. Je remer­cie mes parents, mes profes­seurs de musique à l’Ile Maurice, les Français qui ont voté pour moi, les Mauri­ciens qui me soutiennent beau­coup… Mes parents m’ont dit si tu ne gagnes pas, c’est pas grave. Tout le monde veut gagner mais je ne m’y atten­dais pas, j’ai pratiqué pour venir là".

"Je suis très heureuse"

Plus d’un mois après sa victoire, alors que Jane a repris le cours de sa vie, l’équipe de Sept à Huit est allée à sa rencontre pour réaliser son portrait. La jeune fille est tout d’abord revenue sur son début d’aventure dans The Voice Kids : "J’avais le trac donc mes parents m’ont préparé psychologiquement et aussi moralement. Ils m’ont dit même si tu ne gagnes pas on sera très fier de toi quand même".  Jane est ensuite revenue sur son histoire, et comment ses parents l’ont aidé avec son handicap : "Je suis née aveugle (…) C’est grâce à mes parents ils m’ont aidé, ils m’ont mis cette positivité, ils m’ont dit ‘tu sais il y a des choses que tu pourras faire, il y a des choses que tu ne pourras pas faire’, mais j’ai mis dans ma tête que je devais me comporter comme une fille normale en sachant que il y a des choses vraiment que je ne peux pas faire comme courir". Visiblement heureuse, Jane avait beaucoup touché le public pas sa joie de vivre : "Je suis très heureuse. Je suis une fille toujours souriante et je vais pas me dire que c’est la fin du monde parce que je ne vois pas non ce n’est pas ça du tout"

Réagissez à l'actu people