TV

Sept à Huit : Eglantine Eméyé se confie sur son courageux combat pour son fils handicapé

Sept à Huit : Eglantine Eméyé se confie sur son courageux combat pour son fils handicapé

Il y a quelques années, l'animatrice a rendu publique son combat pour Samy, son fils handicapé. Son enfant est atteint d'autisme sévère et la présentatrice d'Allô Rufo a dénoncé le manque d'aide et de ressources mises en place pour faire face au handicap. Elle s'est confiée sur son combat dans le livre Le Voleur de brosse à dent, paru ce 23 septembre. Le portrait de Sept à Huit était consacré ce dimanche à cette mère courageuse.

Ce dimanche 27 septembre, c'est à l'animatrice Eglantine Eméyé qu'était consacré le portrait de Sept à Huit. Celle qui a notamment présenté plusieurs émissions aux côtés de Julien Courbet, a évoqué son douloureux combat pour son fils Samy atteint d'autisme sévère. Elle avait déjà évoqué le handicap de son enfant aujourd'hui âgé de 10 ans à plusieurs reprises, notamment dans un documentaire intitulé Mon fils, un si long combat diffusé en janvier 2014 sur France 5, et dans Le Voleur de brosse à dent, son livre qui vient de sortir aux éditions Robert Laffont.

Pendant des années, Eglantine Eméyé s'est sentie très seule face au handicap de Samy. "Avoir un enfant handicapé c'est de la faute de personne mais ce que je regrette et je crie à l’injustice, c'est que l'on soit si mal aidé. J’ai trouvé des gens aujourd’hui qui m’ont tendus la main et qui m’aident, mais quel parcours !" a-t-elle ainsi déclaré à Thierry Demaizière dans Sept à Huit.

"Samy est la preuve que l'amour maternelle peut être à sens unique"

Après des années d'un combat douloureux, Eglantine Eméyé a fini par trouver la solution qui leur a fait beaucoup de bien à elle et à Samy. Elle a en effet placé son fils dans un centre spécialisé situé dans le Var : "Je descends tous les 15 jours. On a deux jours pour nous. La séparation a été difficile. Je pense que c’est très difficile de comprendre qu’un enfant est mieux loin de vous qu’avec vous. Mais Samy m’a fait comprendre qu‘un enfant ne vous appartient pas. Les armes que je peux lui donner pour qu’il soit mieux malheureusement ce n’est pas chez moi, c’est dans une structure avec des gens qui ont une distance, une générosité, un savoir-faire que je n’étais plus capable d’avoir car épuisée par le quotidien" raconte-t-elle.

Un choix douloureux mais qui a permis à Eglantine Eméyé d'avoir une relation beaucoup plu saine avec son fils. Elle ajoute d'ailleurs que quand ils passent du temps ensemble, tous se passe bien. Ils sont d'ailleurs partis en vacances pendant 2 semaines l'été dernier, et tout s'est très bien passé avec Samy.  "Ca fait quelques années que j’ai compris qu’il sait qui je suis. Maintenant il me le manifeste en plus" déclare l'animatrice heureuse. En effet, le fait de ne pas ressentir l'amour de son fils est une conséquence très dure de sa maladie pour Eglantine Eméyé : "Samy est la preuve pour moi que l'amour maternelle c'est quelque chose qui peut être à sens unique, que voilà c'est là, c'est vicéral, c'est en nous. C'est mon bébé, je l'ai mis au monde il n'a rien demandé. [...] Il ne m'a jamais renvoyé d'amour. Il ne me regardait pas, il hurlait. Il n'allait jamais vers moi, il ne me tendait pas les bras."

 

 

Réagissez à l'actu people