TV

Roselyne Bachelot dévoile la phrase la plus sexiste entendue en politique (vidéo)

Roselyne Bachelot dévoile la phrase la plus sexiste entendue en politique (vidéo)

Roselyne Bachelot a été ministre sous trois présidents et a côtoyé de nombreux hommes politiques. Dans "La Boite à questions", la ministre de la Culture a accepté de dévoiler la phrase la plus sexiste qu'elle a entendue en politique. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Roselyne Bachelot est sur tous les fronts. Depuis un an, le monde vit au rythme de la pandémie de coronavirus. De nombreux secteurs sont impactés par cette crise sanitaire et certains se retrouvent en pleine tourmente. Les artistes en font partie. Lors de la cérémonie des César 2021, des sujets ont été pointés du doigt et la maîtresse de cérémonie, Marina Foïs, n'a pas hésité à tacler la ministre de la Culture. En tout cas, cet événement était au cœur de nombreuses polémiques et le public a déploré le fait que la politique soit au centre des préoccupations et non le cinéma en lui-même. "Un naufrage collectif" est l'un des mots les plus utilisés par les journalistes et internautes pour décrire cette 46e cérémonie des César, qui a connu sa pire audience historique, avec seulement 1,6 millions de téléspectateurs. Le monde de la culture vit de sombres heures et les Français ont de nombreuses questions, que Roselyne Bachelot tente d'éclairer.

"voilà le concert des vagins"

La ministre de la Culture, adepte des plateaux télé, a accepté de participer à la "Boîte à Questions" sur Canal+ et a répondu à diverses interrogations sur la crise sanitaire, mais pas que. Elle a répondu avec franchise sur le film qui lui avait fait verser le plus de larmes et il s'agit de "Philadelphia". "Parce que ça raconte la discrimination dont souffre un malade atteint du Sida. Cette lutte contre le Sida et contre les discriminations, c'est vraiment le combat de ma vie", a expliqué Roselyne Bachelot dans son fauteuil. Elle a également tenu à faire passer un message à tous les artistes : "Je les comprends". Par ailleurs, elle n'a pas hésité à balancer sur le sexisme en politique. À la question "La phrase la plus sexiste en politique", la ministre de la Culture a répondu : "C'est un florilège les phrases sexistes, mais je retiendrais celle qui m'a accompagnée quand je suis montée pour la première fois à la tribune de l'Assemblée nationale : 'Tiens, voilà le concert des vagins'. 'Elle est pas mal celle-là, hein !'" Des phrases chocs qui restent gravées dans sa mémoire.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people