TV

Quotidien : Yann Barthès ridiculise Nicolas Sarkozy en se déguisant en Gaulois (Vidéo)

   / 5  
Quotidien : Nicolas Sarkozy moqué par Yann Barthès
1
Quotidien : Nicolas Sarkozy moqué par Yann Barthès
Yann Barthès en Gaulois
2
Yann Barthès en Gaulois
Yann Barthès et un membre de son équipe
3
Yann Barthès et un membre de son équipe
Nicolas Sarkozy sur France 2
4
Nicolas Sarkozy sur France 2
Nicolas Sarkozy sur RTL
5
Nicolas Sarkozy sur RTL

Lundi soir, lors d’une réunion dans le Val d’Oise, Nicolas Sarkozy a suscité la polémique en disant qu’en devenant français ont accepté que nos ancêtres soient des "Gaulois". Et ce mardi soir dans "Quotidien", Yann Barthès n’a pas hésité à se moquer de l’ancien président en se déguisant en Gaulois en début d’émission. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Alors qu’il est en pleine campagne avant la primaire des Républicains pour la Présidentielle de 2017, Nicolas Sarkozy a tenu une réunion publique lundi soir à Franconville dans le Val d’Oise. Et certains de ses propos ont provoqué la polémique. "Nous ne nous contenterons plus d'une intégration qui ne marche plus, nous exigerons l'assimilation. Quelle que soit la nationalité de vos parents, jeunes Français, à un moment où vous devenez Français, vos ancêtres, ce sont les Gaulois et c'est Vercingétorix", a-t-il lancé.

Yann Barthès se moque de Nicolas Sarkozy

Et d’ajouter : "Mon père est hongrois, on ne m'a pas appris l'histoire de la Hongrie. Mon grand-père maternel est grec, on ne m'a pas appris l'histoire de la Grèce. Au moment où je suis Français, j'aime la France, j'apprends l'histoire de France, je parle le français et mes ancêtres sont les ancêtres de la France, c'est ça l'assimilation". Et rapidement, Nicolas Sarkozy est devenu la risée du web sur les réseaux sociaux. Et d’ailleurs, ce mardi soir, Yann Barthès dans "Quotidien" n’a pas manqué de revenir sur cette polémique. Après avoir dit "Bienvenue à Lutèce", Yann Barthès s’est déguisé en Gaulois avec toute son équipe. Puis, il a mis en avant un discours de François Mitterrand en 1987 où il déclarait : "Nous sommes français, nos ancêtres les Gaulois, un peu germains, un peu romains, un peu juifs, un peu italiens, de plus en plus portugais, un peu polonais, et je me demande si nous ne sommes pas de plus en plus arabes". 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people