TV

Quotidien : Vanessa Burggraf confie s'en être "pris plein la gueule" (vidéo)

Quotidien : Vanessa Burggraf  confie s'en être "pris plein la gueule" (vidéo)

Souvent critiquée et remise en question cette année, Vanessa Burggraf, nouvelle chroniqueuse de "On n’est pas couché", était l’invité de Yann Barthès dans "Quotidien". Ce mardi 28 mars, elle est revenue sur les nombreuses critiques à son encontre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la chroniqueuse n’en est pas sortie indemne. Une vidéo à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce n’est jamais facile d’être chroniqueur chez Laurent Ruquier. Demandez à Eric Naulleau, Audrey Pulvar, Léa Salamé ou même Yann Moix, la première année du chroniqueur dans "On n’est pas couché" n’est jamais une partie de plaisir. Vanessa Burggraf n’est pas une exception. Aux côtés de Yann Moix, la saison de la jeune journaliste n’a pas toujours été très facile. On se souvient du coup de gueule très virulent de Gilles Verdez et Matthieu Delormeau à son égard dans "Touche pas à mon Poste". "C’est un exercice très difficile ! Je m’en suis pris un peu plein la gueule !" confie Vanessa Burggraf à Yann Barthès. Pourtant consciente de cet aspect-là du job, elle a tenu à venir se défendre elle-même : "Il est temps que je vienne parler !" La journaliste belge ne s'est pas défilée. 

"C’est violent mais ça fait partie du jeu"

Au cœur de nombreuses polémiques comme lors de ses propos malencontreux vis-à-vis d’un enfant autisme ou encore son fou rire gênant face à Philippe Poutou, candidat NPA, quand il évoque des licenciements, la journaliste belge n’a pas été épargnée. "Malvécue c’est un peu fort, mais c’est vrai que les critiques sont là sur les réseaux sociaux de temps en temps sur la presse aussi. C’est violent mais ça fait partie du jeu" relativise Vanessa Burggraf. Mais la chroniqueuse peut compter sur Laurent Ruquier qui l’a défendu à de nombreuses reprises dans les médias.

Par Julie Rose

Réagissez à l'actu people