TV

Quotidien : Nicolas Sarkozy accusé de racisme après une phrase polémique sur les singes (Vidéo)

Quotidien : Nicolas Sarkozy accusé de racisme après une phrase polémique sur les singes (Vidéo)

L'ancien chef d'Etat Nicolas Sarkozy était l'invité de "Quotidien" ce jeudi 10 septembre. Sa remarque sur les singes a provoqué un tollé. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Nicolas Sarkozy est devenu écrivain. Pendant le confinement, l'ancien président français a pris sa plume pour écrire "Le temps des tempêtes", un bouquin de 522 pages sorti aux Editions de l'Observatoire. Il y raconte ses premières années à l'Elysée et son action à l'international, notamment la libération des infirmières bulgares ou les différents leaders internationaux qu'il a cotoyé. Jeudi 10 septembre, il était l'invité de l'émission "Quotidien" sur TMC. Alors qu'il venait de prendre la défense de Didier Raoult, l'ancien chef d'Etat s'est emmêlé les pinceaux en voulant parler de la liberté de parole.

"Naufrage raciste", "Dégoût"

"Cette volonté des élites qui se pincent le nez, qui sont comme les singes, qui n'écoutent personne… Je ne sais pas si… On a le droit de dire singe ? (rires) On n'a plus le droit de dire… On dit quoi ? Les dix petits soldats, maintenant, c'est ça ? Elle progresse la société. Vous voyez le livre ? D'Agatha Christie. On n'a plus le droit maintenant. On a peut-être le droit de dire singe sans insulter personne", a déclaré Nicolas Sarkozy. Des propos confus qu'il a eu du mal à a rattraper. Alors qu'il faisait référence au changement de nom du roman d'Agatha Christie pour être plus politiquement correct, son discours été taxé de raciste par ses opposants politiques et de nombreux internautes.

Olivier Faure, le chef du parti socialiste a twitté : "Ainsi donc un ancien président de la République française associe spontanément les singes aux «nègres »... le racisme sans masque." Audrey Pulvar aujourd'hui adjointe à la mairie de Paris a aussi recadré l'ancien président. "Mon cœur bat la chamade, je tremble et j’ai la tête qui tourne. Dégoût ? Honte (pour vous) ? Je ne sais. Nous étions déjà des nègres, nous voilà singes", s'est-elle offusqué. Enfin Yannick Jadot des Verts par lui "d'un naufrage raciste".

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people