TV

Quotidien : L'inspirant discours de Robert Badinter (vidéo)

Quotidien : L'inspirant discours de Robert Badinter (vidéo)

À 90 ans, Robert Badinter n'a rien perdu de ses combats politiques, ni même de ses valeurs humanistes. Il l'a ainsi prouvé sur le plateau de Quotidien, jeudi 29 novembre. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Il est l'un des grands noms de l'histoire française, et a porté sur ses épaules de nombreux combats qui n'ont jamais cessé de l'animer. Robert Badinter, a consacré sa vie politique à mener de grandes batailles, dans une société française où tout était encore à faire. En 1981, alors qu'il est garde des Sceaux, il présente le projet de loi portant à l'abolition de la peine de mort. Le 20 décembre 1981, il déclare dans l'hémicycle : "Il est temps de prendre conscience de tout ce que la France doit aux homosexuels." Le 27 juillet 1982, la proposition de loi visant à dépénaliser l'homosexualité est adoptée. Dans son dernier ouvrage baptisé "Idiss", Robert Badinter rend hommage à sa valeureuse grand-mère, victime des persécutions imposées aux juifs par le régime de Vichy. Un livre qu'il a présenté sur le plateau de "Quotidien" sur TMC.

"Le droit de devenir meilleur"

À 90 ans, le temps n'a pas abîmé l'esprit de Robert Badinter, ni même aucune de ses convictions. Face à Yann Barthès, et dans une ambiance solennelle et un silence quasi religieux, l'ancien ministre a ainsi livré un discours inspirant, bourré de tolérance : "Victor Hugo disait justement, à propos de l'abolition (de la peine de mort. Ndlr),  il répétait 'On ne doit jamais retirer à un être humain sa vie, ni la possibilité de devenir meilleur, la possibilité de devenir meilleur c'est un droit sacré', et j'ajoute que c'est une vision de l'être humain que je partage complètement. Il faut réserver cette chance. C'est la grande question vous savez, en matière de justice pénale, j'y ai tant contribué. Je sais cela, le droit de devenir meilleur c'est la question majeure de la réinsertion."

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people