TV

Quotidien : François Hollande menace Vladimir Poutine (vidéo)

   / 5  
Quotidien : François Hollande menace Vladimir Poutine
1
Quotidien : François Hollande menace Vladimir Poutine
Quotidien : François Hollande menace Vladimir Poutine
2
Quotidien : François Hollande menace Vladimir Poutine
Quotidien : François Hollande menace Vladimir Poutine
3
Quotidien : François Hollande menace Vladimir Poutine
Quotidien : François Hollande menace Vladimir Poutine
4
Quotidien : François Hollande menace Vladimir Poutine
Quotidien : François Hollande menace Vladimir Poutine
5
Quotidien : François Hollande menace Vladimir Poutine

Ce lundi 10 octobre, l’équipe de Quotidien a réussi à avoir une interview de François Hollande. Et à cette occasion, le journaliste de l’émission a tenu à revenir sur Vladimir Poutine qui a accepté que la Russie bombarde massivement en Syrie tuant des milliers de civils. Et alors que François Hollande va sûrement recevoir à l’Élysée Vladimir Poutine, le président de la République a menacé le président Russe. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Depuis le lancement de Quotidien en septembre, le programme présenté par Yann Barthès cartonne sur TMC, au point de concurrencer directement Touche pas à mon poste et Cyril Hanouna. Et alors que Yann Barthès reçoit régulièrement des hommes politiques à l’image de Jean-François Copé qui a offert un cadeau étonnant à Yann Barthès, cette fois l’équipe de Quotidien a pu interviewer directement François Hollande. Alors que ce dernier a refusé de répondre aux questions de Karine Le Marchand dans sa nouvelle émission politique sur M6, le président a accepté de répondre aux questions du journaliste. Et face aux bombardements de la Russie sur Alep depuis plusieurs semaines, François Hollande se montre intransigeant.

"Je lui dirais que c’est inacceptable"

Devant les caméras de Quotidien, François Hollande n’a pas hésité à menacer directement Vladimir Poutine s’il ne cesse pas les bombardements : "Si je reçois Vladimir poutine, je lui dirais que c’est inacceptable. Que c’est grave même pour l’image de la Russie". Et François Hollande espère qu’il sera écouté par Vladimir Poutine sur le dossier syrien : "Si on ne pense pas qu’il y a des pressions que l’on peut exercer, ce n’est pas la peine de parler, ce n’est pas la peine de déposer une résolution comme nous le faisons devant le Conseil de sécurité". Mais si le dialogue ne suffit pas, François Hollande ne pense pas que les relations entre la France et la Russie pourront s’envenimer : "je pense que nous ne sommes pas encore dans ce moment-là et je ne crois pas que ce soit ce que nous avons à faire". 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people