TV

Quotidien : François Hollande compare Donald Trump à Marine Le Pen (Vidéo)

   / 5  
François Hollande s'est exprimé au micro de Quotidien
1
François Hollande s'est exprimé au micro de Quotidien
Le président de la République a évoqué Donald Trump
2
Le président de la République a évoqué Donald Trump
Il a fait une comparaison avec Marine Le Pen
3
Il a fait une comparaison avec Marine Le Pen
François Hollande s'est lâché
4
François Hollande s'est lâché
Marine Le Pen comparée à Donald Trump
5
Marine Le Pen comparée à Donald Trump

Alors que Donald Trump est en pleine campagne pour devenir président des Etats-Unis, François Hollande s’est confié sur le candidat républicain au micro de Quotidien. Le président de la République a au passage fait un parallèle entre le milliardaire et Marine Le Pen. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

L’émission Quotidien du 21 septembre était pleine de confidences de la part de politiciens, à commencer par Christine Boutin. Alors que l’ancienne ministre avait annoncé la mort de Jacques Chirac sur les réseaux sociaux provoquant un vent de panique, Christine Boutin assume entièrement son tweet polémique : "J'ai donné une information qui a été reprise par d'autres journalistes. Laissez-moi tranquille, je suis libre de m'exprimer. J'ai une information je la donne, c'est tout". Et au cours de l’émission, Martin Weill, chroniqueur pour Quotidien aux Etats-Unis, a pu rencontrer François Hollande qui se trouvait à l’Assemblée générale de l’ONU.

François Hollande se lâche dans Quotidien 

A cette occasion, le chroniqueur a pu poser quelques questions au président de la République notamment sur Donald Trump qui pourrait bien être élu selon François Hollande : "C’est plus une hypothèse, c’est une probabilité (…) Donc on fait comme si il n’y avait jamais de menaces, que si le peuple est bien informé il va prendre la bonne décision. Mais la démocratie ça peut aboutir à des choix qui sont pas forcément ceux qu’on avait  prévus". Rapidement, François Hollande fait une comparaison avec Marine Le Pen sans jamais prononcer le nom de la présidente du Front national : "Quand on entend Donald Trump on se dit que ce n’est pas possible qu’il puisse être élu aux Etats-Unis, et en France ce n’est pas possible qu’il y ait un parti d’extrême droite qui soit le premier  à venir dans les scrutins ? Ce n’est pas possible d’avoir cette dérive du discours ? Ce n’est pas possible d’entendre des propos qui laissent penser qu’il faudrait suspendre la Constitution, les conventions internationales ? Il n’y a pas besoin de regarder aux Etats-Unis il faut regarder en Europe".   

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people