TV

Quotidien : DSK violent avec un journaliste, il casse son micro et le jette par terre (Vidéo)

   / 5  
Quotidien : DSK pète un plomb face à un journaliste
1
Quotidien : DSK pète un plomb face à un journaliste
DSK arrache le micro du journaliste
2
DSK arrache le micro du journaliste
DSK ne veut pas lâcher prise
3
DSK ne veut pas lâcher prise
DSK en colère
4
DSK en colère
DSK jette le micro par terre
5
DSK jette le micro par terre

En déplacement la semaine dernière à Kiev en Ukraine pour une conférence, Dominique Strauss-Kahn n’avait vraiment pas envie de parler à la presse française. En effet, alors qu’un journaliste de "Quotidien" veut interviewer DSK, ce dernier finit par s’énerver. Pire, il arrache le micro de son interlocuteur et le jette par terre. Une séquence diffusée ce mardi par Yann Barthès et que Non Stop Zapping vous propose.

Depuis l’affaire du Sofitel à New York et celle du Carlton de Lille, Dominique Strauss-Kahn se fait très rare dans les médias. Son nom est pourtant toujours évoqué par d’autres personnalités. Ainsi, en février dernier dans "On n’est pas couché", Bernard-Henri Lévy n’avait pas hésité à dire qu’il avait vu de l’antisémitisme dans l’affaire DSK. "Oui, on peut se poser la question" a-t-il d’abord assuré, "il y a eu à certains moments, dans certains portraits de lui, que j’ai lu dans la presse française, il y avait quelque chose qui ne sentait pas bon, quelles qu’aient été ses fautes éventuelles".

DSK s’énerve !

D’un ton plus détendu, Isabelle Morini-Bosc a révélé une anecdote dans "TPMP" avant de détailler le comportement de Dominique Strauss-Kahn. "C’est-à-dire qu’il vous attrape le bras, puis c’est un peu comme les serpents qui arrivent plus à revenir en arrière et il reste très longtemps comme ça". Mais la semaine dernière, un journaliste de "Quotidien" a réussi à approcher DSK lors d’une conférence à Kiev en Ukraine. Mais visiblement, l’ancien patron du FMI n’avait pas envie de parler à la presse française. Et devant l’insistance du journaliste, il s’est énervé et n’a pas hésité à arracher le micro des mains de son interlocuteur avant de le jeter par terre. 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people