TV

Primaire à droite : François Fillon et Alain Juppé prennent position sur l’IVG, échange tendu (Vidéo)

Primaire à droite : François Fillon et Alain Juppé prennent position sur l’IVG, échange tendu (Vidéo)

Ce jeudi 24 novembre, François Fillon et Alain Juppé se sont affrontés dans un nouveau débat. La question sur l’IVG a entraîné une importante confrontation et la tension est montée d’un cran. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur le site Non Stop Zapping.

Le dimanche 20 novembre dernier, les résultats du premier tour de la primaire de la droite et du centre sont tombés. Sous la surprise générale, François Fillon arrive largement en tête devant Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. L’ancien président de la République n’a pas réussi à revenir comme il le souhaitait dans la classe politique et il doit passer la main. Quelques minutes après sa défaite, c’est avec une pointe d’émotion qu’il se confie à ses militants. "J’ai été fier d’être votre leader". Lors de ce discours, Nicolas Sarkozy semblait faire ses adieux aux Français. Non Stop Zapping vous dévoilait l’émouvante séquence.

"L’IVG est un droit fondamental de la femme"

Alain Juppé et François Fillon sont les deux derniers candidats à s’affronter et ce jeudi 24 novembre, il était possible de suivre en direct leur débat. L’échange a été tendu entre les deux hommes et Alain Juppé n’a pas hésité à attaquer François Fillon de "traditionaliste". Les deux candidats ont tenu à dévoiler leur position sur l’IVG et Alain Juppé n’hésite pas à tacler son concurrent sur ses anciens propos : "Tu as écrit dans un livre, que pour toi, l’IVG était un droit fondamental de la femme. […] Quelques semaines après, dans une réunion publique, tu as dit le contraire […] Moi, je pense que c’est un droit fondamental". Il en fallait peu pour que François Fillon réplique : "Sur le plan juridique, ce n’est pas un droit fondamental, ça veut dire que ce n’est pas un droit qui est inscrit dans la Constitution […] C’est un droit sur lequel il est hors de question de revenir, qui doit être garanti".

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people