TV

Pierre Ménès donne de ses nouvelles, et pousse un coup de gueule (vidéo)

Pierre Ménès donne de ses nouvelles, et pousse un coup de gueule (vidéo)

Pierre Ménès vient de sortir de sa double greffe, et a tenu à donner de ses nouvelles à ses collègues de Canal Football Club. Et, pour changer, a terminé par un coup de gueule. Retrouvez cette séquence sur Non Stop Zapping.

Pierre Ménès vient de subir une très dure opération, une greffe du foie et du rein. Mais il s'en remet petit à petit, bien que très éprouvé. Le journaliste sportif a passé un coup de fil à son collègue Hervé sur le plateau de Canal Football Club tout à l'heure pour donner de ses nouvelles. "Salut Hérvé. Ca va aussi bien que possible après une greffe du foie et du rein.", a t-il déclaré. "Je suis encore fatigué, extremement fatigué, je n'arrive toujours pas à marcher : c'est une opération très lourde.". L'homme qui a souvent crée polémique s'est dit surpris par tous les messages et les soutiens qu'il a reçus. Il a eu des mots très doux envers ses collègues et son travail qui lui manque énormément, expliquant que cela faisait des mois qu'il attendait cette greffe en dépérissant de jour en jour, animé par cette envie au quotidien de les retrouver. "Le jour où je vous retrouverais, ça sera le début de ma résurrection.", a t-il conclu.

Malade, Pierre Ménès n'a rien raté de l'actualité du football

Pierre Ménès est en effet très loin d'avoir oublié le football, et a donné son avis sur l'actualité : "Moi ce qui me plait c'est ce que fait Rudi Garcia à l'OM. Il a trouvé une bonne formule, il fait les choses correctement. Ca va peut être le pousser à ne pas se lancer dans un recrutement de mercato d'hiver dans lequel on va refiller des nanars à 20 000 euros. il fait vraiment du super boulot."Un compliment suivi d'un coup de gueule comme il les aime : "Ce qui m'énerve le plus en ce moment c'est la coupe du monde à 48 nations. Je trouve que c'est n'importe quoi. Si c'est pour faire un gigantesque fourre-tout... C'est de la politique, ça me gonfle."

Par M. H

Réagissez à l'actu people