TV

Pierre Lescure dévoile sans tabou son salaire pour ses chroniques dans C à vous (vidéo)

Pierre Lescure dévoile sans tabou son salaire pour ses chroniques dans C à vous (vidéo)

Ce mercredi 27 mai, Pierre Lescure était l'invité de Jordan de Luxe dans l'émission "L'instant de Luxe" diffusée sur Non Stop People. Il a fait de nombreuses confidences et a même révélé sans tabou le salaire qu'il perçoit pour ses chroniques dans "C à vous". Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Un moment de révélations ! Ce mercredi 27 mai, Pierre Lescure a répondu sans filtre et surtout sans tabou aux questions de Jordan de Luxe dans son émission "L'instant de Luxe", diffusée sur la chaîne Non Stop People. L'homme d'affaires et cofondateur de Canal + n'a pas hésité une seconde à révéler son salaire mensuel pour ses chroniques dans "C à vous", à la surprise de l'animateur. Pour son rôle de chroniqueur aux côtés d'Anne-Elisabeth Lemoine, Pierre Lescure a confié avec transparence : "C à vous, je crois que c'est un contrat de 8 000 euros par mois.". L'animateur de Non Stop People a alors renchéri, ne s'attendant pas à une telle honnêteté : "Ce n'est pas un problème pour vous de le dire ? Parce que, des fois, des invités ne veulent pas le dire, ils ont peur par rapport aux autres... Vous êtes très transparent là-dessus.".

"un contrat à 8000 euros par mois"

Une belle franchise que Pierre Lescure assume et qu'il explique : "D'abord, je ne suis pas tout jeune. Donc si je devais avoir peur du blé ou peur de ce genre de question, j'aurais eu du mal tout au long de ma vie. Parce que j'ai été patron, d'une chaîne payante en plus, donc il faut penser à tous ceux qui ont tout juste le blé de se payer des abonnements ou des nouvelles options. Bref, l'argent, c'est quelque chose qui fait partie de la vie.". Cet homme de radio et de télévision a tout de même confié qu'il n'avait pas toujours très bien géré son argent. Il a ajouté avec honnêteté : "Je n'ai pas toujours été précautionneux avec l'argent. Je crois que j'en ai fait gagner à beaucoup d'actionnaires, mais moi je n'ai pas toujours très bien géré le mien. C'est mon problème et je ne suis pas un cas social. Donc vous me posez la question sur C à vous et je vous réponds.". Une interview tout en sincérité et avec émotions. 

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people