TV

Philippe Candeloro : Nelson Monfort le tacle sur son côté radin dans Vivement dimanche (vidéo)

Philippe Candeloro : Nelson Monfort le tacle sur son côté radin dans Vivement dimanche (vidéo)

Philippe Candeloro et Nelson Monfort étaient les invités de Michel Drucker dans Vivement dimanche ce week-end. Venu parler de la sortie de son dernier livre, Pic à glace, l’ancien patineur artistique a été moqué par le commentateur sur son côté radin. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Un peu trop proche de son argent ? Parmi les plus grands patineurs français de l’histoire, Philippe Candeloro est devenu consultant depuis sa retraite sportive. Depuis plus de dix ans, le double médaille de bronze olympique fait profiter les téléspectateurs de son expertise au côté de Nelson Monfort sur France Télévisions. Ainsi que de ses blagues parfois très limites. Accusé de sexisme par bon nombre de téléspectateurs, Philippe Candeloro avait même dû se défendre au micro de Philippe Vandel sur France Info en octobre dernier : "Je ne suis pas journaliste, je ne suis que consultant. C'est là où il y a une différence" avait-il alors lancé avant d’expliquer que s’il avait été bisexuel personne ne ferait la moindre remarque.

Nelson Monfort ironise sur le côté radin de Philippe Candeloro

Mais Philippe Candeloro n’est pas seulement connu pour ses blagues sexistes. L’ancien patineur traîne aussi une petite réputation d’homme proche de son argent. Invité de Michel Drucker avec Nelson Monfort dans Vivement dimanche ce week-end, il a d’ailleurs reçu un soutien très light mais très drôle du journaliste sportif : "Il a fait énormément de progrès ! Nous nous connaissons depuis 2006 et il m’a payé un coca !" a-t-il lancé. Devant l’hilarité générale, Philippe Candeloro ne s’est cependant pas démonté et a répondu avec humour : "J’ai beaucoup évolué ! J’ai fait un prêt pour rembourser le coca que j’ai payé". Ultime précision de Nelson Monfort : "C’était un coca-light et nous l’avons partagé".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people