TV

Pérou : Hospitalisée pour des calculs rénaux, elle se fait amputer des mains et des pieds ! (Vidéo)

   / 5  
1
Shirley Meléndez, 25 ans, a été hospitalisée pour des calculs rénaux
2
Shirley Meléndez, 25 ans, a été hospitalisée pour des calculs rénaux
Elle est sortie de l'hôpital sans mains et sans pieds
3
Elle est sortie de l'hôpital sans mains et sans pieds
La jeune femme dénonce une négligence médicale
4
La jeune femme dénonce une négligence médicale
L'affaire suscite la polémique au Pérou
5
L'affaire suscite la polémique au Pérou

Shirley Meléndez a été hospitalisée au Pérou pour des calculs rénaux. Quelques jours plus tard, après une violente infection généralisée, elle a été amputée des deux mains et des deux pieds. Trois mois plus tard, la jeune femme dénonce une négligence médicale. Le chef de l’Etat péruvien s’est saisi de l’affaire. Non Stop Zapping vous en dit plus.

C’est une histoire d’erreur médicale qui va rester dans les mémoires. Shirley Meléndez, une jeune péruvienne de 25 ans a été hospitalisée pour un banal traitement de calculs rénaux. Elle est ressortie quelques jours plus tard après avoir été amputée des deux mains ainsi que des deux pieds. La jeune femme aurait été infectée par un virus pendant son séjour à l’hôpital qui a nécessité l’amputation de ses quatre membres.  ‘’Les médecins ont voulu me poser un cathéter jusqu’au rein dans une partie du corps qui n’était pas stérilisée’’, a déclaré Shirley Meléndez à la télévision péruvienne. Depuis, la jeune femme dénonce une ‘’négligence médicale’’. ‘’Je suis toujours en vie mais je n’ai plus de mains et de pieds. Pour couronner le tout, j’ai toujours mes problèmes aux reins. Depuis tout ce temps, j’attends toujours une explication’’, clame-t-elle.

Le président péruvien se saisit de l’affaire

L’histoire de Shirley Meléndez a eu un tel écho au Pérou que le président Pedro Pablo Kuczynski s’est exprimé publiquement pour soutenir la jeune femme. ‘’Je veux exprimer mon indignation absolue face à ce qui est arrivé à Shirley Meléndez. Des cas comme celui-ci ne peuvent pas être répétés dans notre système de santé. Nous travaillons pour que ce genre de choses ne se reproduisent jamais dans notre pays.’’ Le médecin de la jeune femme a tenu à donner sa version des faits sur Facebook. Selon lui, Shirley Meléndez ne souffrait pas de calculs rénaux mais d’une infection beaucoup plus sérieuse. ‘’La cas de Shirley Meléndez n’est pas commun parce que ce ne sont pas des calculs rénaux simples, mais un calcul staghorn complexe. Ce sont les plus difficiles à traiter et ils sont toujours accompagnés d’une infection concomitante.’’ Selon lui, le cathéter posé sur la jeune femme n’était pas infecté à la pose mais a contracté le virus par la suite.

 

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people