TV

Pédophilie : Yann Moix prend la défense de Michael Jackson (vidéo)

Pédophilie : Yann Moix prend la défense de Michael Jackson (vidéo)

Dans "Les terriens du samedi" ce 9 mars, Yann Moix a décidé de prendre le parti de Michael Jackson vis-à-vis des accusations de pédophilie dont il fait l'objet dans le documentaire "Leaving Neverland". Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce samedi 9 mars, Thierry Ardisson a ouvert un débat délicat. Sur le plateau des "Terriens du samedi" diffusé sur C8, Yann Moix est en effet revenu sur le documentaire "Leaving Neverland", qui fait polémique. Cette réalisation signée Dan Reed inclut le témoignage de deux anciennes présumées victimes de pédophilie de la part de Michael Jackson. James Safechuck et Wade Robson racontent donc dans le documentaire leur version des faits, qui se seraient déroulés lorsqu'ils avaient 10 et 7 ans. Diffusé le 3 et 4 mars sur la chaîne américaine HBO, ce dernier est programmé sur M6 le 21 mars. Yann Moix a décidé de donner son avis sur le plateau de l'émission de Thierry Ardisson. "J'adore Michael Jackson, j'ai toujours adoré Michael Jackson et je le défendrai jusqu'au bout", a-t-il commencé. 

"Michael Jackson n'est pas pédophile"

Revenant sur le fameux documentaire décrit comme "explosif", l'écrivain rappelle que l'on "oublie la présomption d'innocence dans cette affaire". "C'est ne rien comprendre à Michael Jackson", affirme celui qui estime que la star "était un enfant". "Un enfant, ça ne couche pas avec les autres enfants. Un enfant, ça ne couche qu'avec les adultes qui forcent les enfants à coucher avec les enfants", lâche-t-il, en ajoutant : "J'ai donc décidé d'intenter un procès à toutes les femmes adultes ayant couché avec Michael Jackson". Persuadé que l'artiste "n'est pas pédophile", Yann Moix va même jusqu’à "inventer un mot" en le décrivant comme étant un "unpédophile". "Foutez-lui la paix à Michael Jackson, dans son éternité de Neverland, où le sexe n'existe pas plus que la mort", conclut-il en provoquant la stupéfaction du présentateur télé.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people