TV

Patrick Sébastien : son nouveau coup de gueule contre Delphine Ernotte dans "SLT" (vidéo)

Patrick Sébastien : son nouveau coup de gueule contre Delphine Ernotte dans "SLT" (vidéo)

Patrick Sébastien s'est exprimé pour la première fois depuis l'annonce de son licenciement samedi 20 octobre dans "Les terriens le samedi". L'animateur a poussé un nouveau coup de gueule contre la patronne de France Télévisions Delphine Ernotte. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Patrick Sébastien est toujours en colère. L'animateur du "Plus grand cabaret du monde" est en guerre contre la direction de France Télévisions depuis des mois. Le service public a en effet entamé un grand remaniement (pour ne pas dire un rajeunissement) de ses antennes, libérant des figures telles que David Pujadas, Julien Lepers, Gérard Holtz ou encore William Leymergie. La dernière cible de la patronne du groupe Delphine Ernotte ? Patrick Sébastien, devenu visiblement indésirable. Sauf qu'à la différence de ses collègues, il ne comptait pas se laisser faire, et a exprimé à de nombreuses reprises sa frustration dans les médias. France Télévisions a fini par couper court aux rumeurs et a annoncé que c'était la dernière saison de l'animateur burlesque sur la chaîne. Hier soir dans "Les terriens le samedi", Patrick Sébastien est revenu pour la première fois sur son licenciement.

"En 4 ans, je l'ai vue 10 minutes"

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'animateur est très amer envers Delphine Ernotte : "En 4 ans, je l'ai vue 10 minutes et quand je l'ai vue, elle ne savait pas que j'avais fait 'Le Grand Bluff'", l'émission de 1992 qui avait fait la meilleure audience de l'histoire pour un divertissement. "C'est comme le patron de la Fédération de tennis qui ne sait pas que Noah a gagné Roland-Garros" compare l'animateur. "On m'a fait plein de choses qui ont dû me pousser à partir (...). Au bout du compte ils y sont arrivés" a-t-il rajouté avant d'évoquer "le manque de respect" de Delphine Ernotte envers lui. 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people