TV

Patrick Sébastien ancien alcoolique se confie : "Je buvais un litre et demi de whisky par jour"

Patrick Sébastien ancien alcoolique se confie : "Je buvais un litre et demi de whisky par jour"

Patrick Sébastien a rencontré des lecteurs du Parisien et accepté de répondre à leurs questions. L'animateur qui rencontre un franc succès depuis des années avec des émissions comme Le plus grand cabaret du monde ou Les années bonheur a expliqué qu'il envisageait de mettre fin à ces programmes en 2016. Il a également évoqué l'époque où il était alcoolique et confié qu'il buvait "un litre et demi de whisky par jour".

Ce soir, Patrick Sébastien présentera un nouveau numéro du Plus grand cabaret du monde. L'animateur connu pour son naturel, sa bonne humeur et son franc parler a accepté de répondre aux questions des lecteurs du Parisien. C'est sans langue de bois qu'il s'est confié à eux, évoquant notamment l'image "ringarde" qui lui est souvent associée. "J'étais déjà ringard à 25 ans ! Cela fait quarante ans que certains me traitent de beauf. Ça me va très bien ! Je connais ma culture, je ne me lève pas en mangeant du saucisson le matin. J'ai eu mon bac en candidat libre avec 17 et 17 au bac français. J'ai fait trois années de fac de philo. J'explique à ma fille que, pour faire le clown, il faut faire des études. C'est plus difficile d'écrire « le Petit Bonhomme en mousse » qu'un bouquin de 500 pages" déclare-t-il tout sourire.

Il faut dire que Patrick Sébastien est un animateur très plébiscité par le grand public, en témoignent ses scores d'audiences. Celui qui attire souvent plus de téléspectateurs avec ses émissions que celles de TF1 envisage pourtant l'arrête  de ses programmes. En effet, il est lassé d'avoir à se battre pour renouveler son contrat chez France Télévisions comme il l'a expliqué lors de cette rencontre : "Malgré nos bonnes audiences avec « le Cabaret » ou « les Années Bonheur », j'ai mis trois mois à arracher un an de contrat, au lieu de deux, avec la même somme que depuis neuf ans. [...] J'aimerais continuer, mais ça dépend des dirigeants de France Télévisions, qui sont nombreux à trouver que je ne devrais pas être sur le service public. J'ai connu une télé faite pour les artistes. Aujourd'hui, elle est faite pour des jeux, des concours, des débats, des chroniqueurs..."

"Je buvais un litre et demi de whisky par jour"

Si la bonne humeur de Patrick Sébastien est contagieuse et qu'il est bien souvent considéré comme le roi de la fête, l'animateur a tout de même de profondes blessures comme la mort de son fils en 1990. Celui-ci a perdu la vie suite à un accident de moto. Pour Patrick Sébastien, la famille est ce qu'il y a de plus important, il y trouve un véritable équilibre.

En revanche, l'interprète des Sardines n'est pas du genre à trouver du réconfort ou de l'énergie dans des substances dangereuses. Interrogé par un lecteur du Parisien au sujet d'éventuels addictions, il répond ainsi : "A 62 ans, pas de tranquillisants, ni de psy, d'alcool ou de drogue, et des analyses nickel. J'ai picolé jusqu'à l'âge de 32 ans. Je buvais un litre et demi de whisky par jour. J'étais alcoolo. Et le jour de mon anniversaire, j'ai dit stop. La seule addiction qui me reste, c'est la cigarette. Je suis fou sans. J'étais un gros joueur de casino aussi, j'ai arrêté avec la volonté. La drogue ? Je n'y ai pas touché parce que je suis un excessif. Je savais que je n'aurais pas fumé que des pétards, je me serais enfilé des seringues..."

Réagissez à l'actu people