TV

Pascal Praud en colère contre le maire de Lyon, "c'est le monde de la médiocrité" (vidéo)

Pascal Praud en colère contre le maire de Lyon, "c'est le monde de la médiocrité" (vidéo)

Dans une interview accordée au journal "Le Progrès", le maire de Lyon Grégory Doucet a qualifié le Tour de France de "machiste et polluant". Des propos qui ont mis Pascal Praud hors de lui et il l'a fait savoir dans "L'heure des Pros" ce jeudi 10 septembre.

Le maire de Lyon s'est attiré la foudre de nombreux Français. Alors que la 14ème étape du Tour de France arrive à Lyon ce samedi 12 septembre, Grégory Doucet a accordé une interview au journal "Le Progrès" où il a démonté cette compétition culte, dénonçant notamment un Tour de France, "machiste et polluant" : "Plusieurs points me dérangent. D'abord, le Tour de France continue à véhiculer une image machiste du sport" a-t-il déclaré. Des propos qui ont laissé de nombreux journalistes perplexes. Ce jeudi 10 septembre, Pascal Praud est revenu sur l'interview du maire de Lyon dans "L'heure des Pros" et il n'a pas mâché ses mots contre Grégory Doucet. 

"C'est le monde de la médiocrité"

L'écrivain Christian Laborde, invité en duplex, a lui aussi réagi pour défendre le Tour de France : "En fait ce qu'il y a derrière cela, c'est la haine des héros. Il ne supporte pas l'héroïsme. Ce que veulent monsieur Doucet et ses amis, c'est le jardin d'enfants pour les grands et là il confond complètement 'le vélo et le vélib'". Pascal Praud a soutenu son invité en précisant qu'il était "100% d'accord avec lui". Il a également tenu à ajouter : "L'explication psychologique que vous donnez est juste. Ces gens ne supportent pas les gagnants et les héros. Leur médiocrité, ils veulent l'imposer à tout le monde. Un jour vous verrez qu'il n'y aura plus de compétition en sport parce qu'on ne supportera pas qu'il y ait des gens meilleurs que les autres. On est dans ce monde là, où la hiérarchie et la compétition sont attaquées de plein fouet par ces gens là parce qu'ils ne peuvent pas mener cette compétition.". Il est allé encore plus loin en s'exclamant : "C'est le monde de la médiocrité. Les médiocres veulent un monde médiocre.".

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people